Notre Méditerranée

Laboratoire Arago à Banyuls sur Mer.

Écrit par Super User. Publié dans Notre Méditerranée.

          Le port de Banyuls sur Mer et le bâtiment du Laboratoire Arago avant importante rénovation au cours de l'hiver 2017. 

             Le Laboratoire Arago est construit en 1881 dans la magnifique baie de Banyuls sur Mer, typique village de pêcheur localisé sur la côte rocheuse dénommée la Côte Vermeille, à quelques coups de rames de la frontière espagnole dans un site de biodiversité extraordinaire approprié pour l’étude de l’océanographie et de la biologie marine

Le laboratoire a largement contribué à l’exploration, à la connaissance de la biodiversité de la Côte Vermeille, puis élargie au fil du temps au littoral roussillonnais jusqu’au cap Leucate. Ce berceau lové dans un environnement intact, propice aux recherches dans le milieu maritime s’est taillé une réputation internationale sous la direction de son fondateur Henri de Lacaze-Duthiers et tous les scientifiques qui lui ont succédé durand 136 ans.

Biologiste au Laboratoire Arago depuis 1884, Louis Boutan, en septembre 1893 revêt son scaphandre, plonge dans la baie de Banyuls avec un appareil à photo et pour la première fois ressort avec une photographie prise dans le monde du silence, une première mondiale ! C’est sur le site même, la baie de Banyuls que le biologiste réalise un exploit mondial. Une plongée dans l’histoire des scaphandriers pieds lourds arpentant le fond des mers pionniers de l’océanographie ou de l’invention de la photographie sous-marine. Selon Louis Boutan rien n’aurait été possible ailleurs qu’au Laboratoire Arago.

Roland Bonaparte richissime prince et botaniste réputé, finance en 1890 l’achat d’un bateau à vapeur, baptisé le Roland, pour faciliter le travail en mer des scientifiques. Hélas, il est irrémédiablement détruit dans son bassin d’amarrage lors d’une tempête en novembre 1908.

De nos jours, la société, les techniques et les spécialisations scientifiques évoluent à la vitesse de l’éclair, le nom officiel du Laboratoire devient l’Observatoire océanique de Banyuls sur Mer. Devenu un laboratoire du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) et une école interne de l’Université Pierre et Marie Curie, le laboratoire a rapidement adopté le statut d’observatoire océanologique de l’Institut National des Sciences de l’Univers (INSU). Les missions de l’Observatoire concernant la formation, la recherche, l’observation, l’accueil mais également la médiation scientifique.

Le laboratoire depuis son ouverture est équipé d’un petit aquarium d’une trentaine de bassins dans lesquels évoluent la faune et la flore méditerranéenne et ces dernières années la fréquentation du public s’élevait à une moyenne annuelle de 34 000 visiteurs.

En juin 2010 au Mas Reig s’est ouvert le jardin méditerranéen du Mas de la Serre, un espace naturel de 3 hectares. Il remplace l’ancien laboratoire de recherche en écologie terrestre du Laboratoire Arago.

Une rénovation, un agrandissement de la bâtisse et un nouvel aquarium est programmé lors de l’hiver 2016-2017. Le nouveau bâtiment devrait ouvrir ses portes aux alentours du mois de juin 2017. La riche histoire de notre station marine se projette résolument vers l’avenir.

Le rendez-vous est déjà programmé sur mon calepin et je ne manquerais pas de vous informer

 

L'eau c'est la vie,

l'assainissement c'est la dignité