Puits de Portiragnes en Languedoc

Écrit par Super User. Publié dans Puits Margelles.

Margelle décorative rue de la République à Portiragnes (Hérault)

     La restauration finement conçue de cet ouvrage désuet en pierre volcanique, rappelle la vie rurale des villageois mais aussi affirme une note campagnarde du meileur goût à  la rue commerçante du centre de Portiragnes. A quelques kilomètres de la Méditerranée, ce charmant village languedocien s'étire le long des berges du canal du Midi et la légende colporte que Paul Riquet lorsqu'il venait superviser les travaux appréciait, en été, l'eau minéralisée et fraîche de ce puits, ce qui n'est pas impossible puisque le puits se trouve à quelques centaines de mètres du canal des Deux Mers. 

Puits à 6 seaux de Rosheim.

Écrit par Super User. Publié dans Puits Margelles.

La margelle du puits de Rosheim en Alsace soutient 3 colonnes sur lesquelles repose une charpente triangulaire. Ce  puits (Renaissance) construit en 1605 avait besoin de solidité pour supporter le système des 6 seaux à chaîne lequel a puisé l'eau durant 300 ans pour les Rosheimois ! Cliché de 1950. 

Puits de l'Alt Ampordà

Écrit par Super User. Publié dans Puits Margelles.

Margelle atypique d'un puits utilisé pour l'irrigation d'un jardin familial aux environs de Palau-Saverdéra en Alt Ampordà. 

Le puits de Tansila au Burkina-Fasso.

Écrit par Super User. Publié dans Puits Margelles.

Le puits du village de Tansila au Burkina-Fasso où une association perpignanaise a tissé de solides liens d'amitié avec les habitants. 

L'association Daba Cultura, présidée par Emilie Génover, entourée par une équipe de bénévoles dévoués, oeuvre depuis de nombreuses années à Tansila, petit village du Burkina-Fasso en Afrique. L'association apporte principalement un soutien à la petite enfance au niveau de la scolarité, la nutrition, l'hygiène, la santé. Contact :  Association Daba Cultura France 66 à Perpignan. E-mail :  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..  Photo d'Emilie Génover.

 

Le puits de Georges à Soréde.

Écrit par Super User. Publié dans Puits Margelles.

Lorsque vous vous promenez dans les ruelles de Sorède, superbe village campagnard au pied des Albères, vous passerez devant la maison de Georges. Le portail, toujours ouvert, vous invite à découvrir un jardin extraordinaire animé par les compositions d'un artiste autodidacte et croyez moi innovateur. En franchissant le pas, à gauche de l'indétrônnable figuier, un ensemble désuet, autrefois indispensable à toute maison : le puits et sa margelle accollée à un bassin, un bac, une pompe à bras pour aspirer l'eau potable bien fraîche de la nappe phréatique. Et à l'ombre de l'emblématique arbre méditerranéen abondent les créations surnaturelles de l'inventif artiste sorédien. Là, est peut-être son secret : ce puits sans fond chuchotte certains jours et, Georges, à l'écoute, puise son inspiration et de la source jaillit son talent attribuant à cet ouvrage antique une note vivante et moderne avec une kyrielle de personnages et objets "surréalistes" à rendre jaloux Dali. Alors si vous passez à Sorède, rue du Centre, c'est là que vit l'artiste au milieu de ses réalisations. Il vous recevra chaleureusement car de ce côté, également, le talent est grand ! Georges, c'est avec plaisir que je viendrai à la belle saison flâner dans les rues de Sorède et, bien sûr, te saluer dans ton atelier à ciel ouvert afin de découvrir tes nouvelles créatures !