Au fil de l'eau

Randonnée Notre Dame des Auzils.

Écrit par Super User. Publié dans Au fil de l'eau.

Randonnée Notre Dame des Auzils.

Bon à savoir. Une belle randonnée atypique, mélange d’histoire, de sentiments diffus, d’émotions dans un environnement bucolique, presque mythique avec beaux points de vue et en toile de fond le golfe du Lion, auquel peut s’ajouter la visite de la chapelle des Auzils et son cimetière marin. Randonnée parmi les plus intéressantes du Languedoc-Roussillon,

Allée des naufragés à Gruissan. Depuis 1635, la chapelle Notre Dame des Auzils, est juchée sur un mamelon du fameux massif de la Clape situé dans le département de l’Aude. Un chemin chaotique et pentu conduit à ce modeste édifice religieux, niché au cœur d’une végétation typiquement méditerranéenne, bercée par le souffle de la tramontane ou de la brise marine La chapelle empreinte de mystères et de légendes, destinée au recueillement, à la prière et au souvenir ouvre ses portes quelques jours par an mais depuis des siècles protège le village de pêcheurs.

Sous une frondaison de chênes verts et de pins, un cimetière marin longe le chemin jalonné à intervalle régulier de 27 cénotaphes, des tombes sans corps, taillés dans des pierres de la Clape par un carrier de Gruissan. Quelques cénotaphes sont peints en noir et blancs car dans la signalisationmaritime, le blanc et noir sont les couleurs qui annoncent le danger. Complément possible de cette version, ces couleurs symbole de deuil, étaient portées par les veuves de marins. Chaque cénotaphe possède une épitaphe gravée, rappelant le nom du défunt complété par le récit du naufrage, mais aussi des invitations à prier la Bonne Mère pour les péris en mer et leur famille. Autrefois, les pèlerins venaient de Gruissan et des villages côtiers, montaient à pied jusqu’à la chapelle, rendant hommage à chaque stèle. Les fidèles à la foi bien ancrée montaient nu pieds en égrenant un chapelet afin de parfaire leurs prières.

Au fil des siècles, les villageois de Gruissan voueront à ce lieu unique un véritable culte. Visible de loin en mer, c’est vers elle que les marins tourneront leur regard quand ils devront braver la fureur, parfois cruelle, de la Méditerranée lorsqu’elle se déchaîne. Les activités liées à la mer, lieu de tous les périls, ont souvent encouragé ce genre de monuments spirituels. Tous les marins en perdition implorent l’aide du ciel. Une fois revenus sur terre, ils offrent des ex-voto, un terme latin signifiant « suivant le vœu fait ». De modestes tableaux, des maquettes de bateaux, des plaques commémoratives, simplement quelques bougies sont déposées à la chapelle. Les objets sont affectés au culte, le plus ancien ex-voto date de 1816.

En 1906, l'année de la séparation de l’Eglise et de l’Etat, l’inventaire des biens de l’église précisait que la chapelle des Auzils possédait 73 tableaux et 23 maquettes de navire faisant office d’ex-voto. En 1964, il ne restait plus que 68 ex-voto dans le modeste édifice religieux.

La beauté du site, la sobriété des tombes ne donne pas une impression de tristesse, mais plutôt un univers de compassion, d’émotion, de quiétude et de mémoire. A la belle saison, le chant monocorde des cigales accompagne le visiteur, c’est le signe d’une météo clémente car les jours de grand vent, de pluie ou de mauvais temps, les cigales sont muettes.

Infos pratiques : le massif de la Clape est un site magnifique situé dans le département de l’Aude en Languedoc. La chapelle des Auzils se trouve à environ 6 km du centre de Gruissan, Parcours de difficulté moyenne, praticable en toutes saisons,