L'eau qui chante

La pêche sportive au thon.

Écrit par Super User. Publié dans L'eau qui chante.

                                  En marge d’une industrialisation extrême, la pêche sportive au thon, à l’ancienne, continue d’avoir ses adeptes amateurs et pratiquants, friands de thon et surtout pour le sport. Il faut dire que sa taille impressionnante et sa grande résistance en font un compétiteur de choix : puissant, agile et rapide, il lui arrive même de « tracter » les bateaux des pêcheurs sur plusieurs kilomètres vers le large. Il faut savoir que dans le cadre des compétitions, seuls sont pris en compte les thons dépassants les 100 kg, outre son poids, son habitat rend également sa capture difficile. Vivant en haute mer, il impose des sorties au long cours, sur des bateaux résistants. D'autre part, il se manifeste rarement en surface ; un indice pourtant le signale aux yeux des pêcheurs expérimentés : l’affolement dans les bancs de ses poissons favoris ou la présence massive d’oiseaux. La pêche au thon, ça c’est du sport ! 

Un magnifique thon suspendu sur le fil du palan débarqué du bateau Tanaka.

Venus de la mer Méditerranée et de l'océan Atlantique, 43 équipages se sont affrontés durant le 3ème Championnat national de pêche au gros fin août 2018 à Saint Cyprien en Pays catalan. Le déchargement du poisson et la rituelle pesée sur le quai de la Capitanerie du port ont attiré un public nombreux, ravi d'assister à un spectacle très intêressant !