Histoires du monde

Les Vikings conquérants en mer et sur terre.

Écrit par Super User. Publié dans Histoires du monde.

               Les Vikings, hommes du Nord, composés de Danois, Norvégiens, Suédois vont, du 8ème au 11ème siècle, défrayer l’Histoire du monde. Avec de solides navires de haute mer, les drakkars, (littéralement dragons des mers) à l’étrave puissante et aux flancs arrondis capable d’affronter les grosses tempêtes, la mer est leur domaine. Ils maîtrisent parfaitement la science de la navigation et l’art de la construction navale. Aujourd’hui même des spécialistes des questions maritimes affirment qu’ils ont été les meilleurs marins du monde !

           Les Vikings, après la mort de Charlemagne, profitent du déclin de l’Empire carolingien, Ils débarquent à l’improviste, attaquent, pillent et tuent en invoquant leurs dieux, Odin le borgne, dieu de la guerre et…de la poésie , le « Père de tout », ou Thor le Roux dieu du tonnerre, guerrier brutal, toujours représenté avec son marteau exterminateur !

          L’attaque d’un monastère sur l’île Lindisfarne en Angleterre est l’un des premiers raids connu des Vikings. Ils massacrent les bœufs, les moutons, mais aussi les moines, les prêtres, les nonnes. Au Nord de l’Atlantique ils découvrent l’Islande et le Groenland malgré une mer hostile secouée par de fréquentes tempêtes et dangereuse par la présence de nombreux icebergs. A l’Est, Riourik, en descendant les fleuves russes, occupe Novgorod, Oleg installe sa capitale à Kiev et Ingvar audacieux conquérant, à la tête d’une armada de 1000 vaisseaux, tente d’enlever d’assaut Constantinople. Ils posent les bases de la future Russie. Ils ravagent l’Irlande, l’Ecosse, l’Angleterre, le pays des Francs, du Rhin à la Garonne, tout l’Ouest est sous leur coupe. En 841, ils remontent la Seine, pillent Rouen, en 843 ils désarment Nantes, en 844 ils remontent la Garonne jusqu’à Toulouse, en 848, ils s’emparent de Bordeaux. Hralf Marche-à-Pied, plus connu sous le nom de Rollon, en contrepartie de l’arrêt de ses pillages, reçoit, en 911, du roi Charles le Simple un territoire autour de Rouen. Cette concession deviendra le duché de Normandie. Rien n’arrête les Vikings, textuellement hommes des criques et des anses : cap au Sud. Par le détroit de Gibraltar, les légions nordiques s’installent en Méditerranée, Comme un nuage de frelons, ils pillent les côtes du Maroc, hivernent en Camargue, puis s’aventurent sur le Rhône jusqu’à Valence. L’expédition se prolonge vers la Sicile, l’Italie, la Grèce ou vers Alexandrie. Le pillage systématique, la violence, la cruauté et la peur de ces hordes sauvages répandent la soumission, La seule évocation de Viking fait trembler le monde occidental, ils deviennent les maîtres incontestés ! 

Ils sont resté païens jusqu’à la première moitié du Xème siècle : c’est l’une des raisons de leur image négative. Leurs actions sont réduites à des actes de piraterie et de pillages caractérisées par une extrême violence. Toutefois, il ne faut pas croire que ces hordes de loups surgis de la mer, représentent tout le monde Viking. Les hommes du Nord apparaissent comme des marchands avisés, des voyageurs curieux, des découvreurs audacieux. Ils furent pourtant de grands marins, explorateurs, marchands et valeureux guerriers qui atteignirent les côtes atlantiques de l’Europe, la Méditerranée, l’Orient et même l’Amérique établissant au passage des comptoirs commerciaux. Ils créent des comptoirs en mer Baltique, sur la mer Noire, sur la Caspienne, sur la Volga. Ils marchandaient avec les caravaniers venant de Marv, de Boukhara, de Bagdad, de Samarkand et de la Chine lointaine. Ils ont découvert un nouveau monde car découvrir était dans leur nature. Si on regarde une carte maritime, il y a 500 000 milles marins (1000 km) entre le Groenland et le Labrador. Il est impensable que de tels marins pour lesquels les longs voyages de Norvège en Islande, étaient monnaie courante, n’aient pas accompli cette traversée. L’Histoire nous a certainement imposé Christophe Colomb comme premier découvreur. Avant lui, il ne peut y avoir que légendes ! Depuis les bancs de l’école communale nous ne connaissons des Vikings, les Normands exactement, que les hordes sanguinaires, leurs brutales et sanglantes incursions qui semaient la terreur en chrétienté. L’âge d’or des Vikings prit fin suite à leur conversion au christianisme. 

Proverbe Afghan    

Bien que Dieu soit tout-puissant,

il n’envoie pas la pluie quand le ciel est bleu.