Nos Pyrénées

Hauts sommets en Pyrénées catalanes

Écrit par Super User. Publié dans Nos Pyrénées.

           Le département des Pyrénées Orientales est hérissé de nombreux hauts sommets, pour moi vertigineux. De zéro mètre au bord de la Méditerranée, au sommet le plus haut, la différence est de 2 921 mètres, cela en moins de 120 kilomètres à vol d’oiseau.

Trois sommets dépassent l’altitude de 2 900 mètres. Tout d’abord, le pic du Carlit, culmine royalement à 2 921 mètres, le Puigmal d’Err affiche fièrement 2 910 mètres, le Puig Campcarlos ou Puig Pedros en espagnol, le moins connu, pointe a 2 905 mètres.

Vingt-six (26) sommets dépassent 2 800 mètres et vingt sept (27) font plus de 2 700 mètres. Je ne peux, malheureusement, les énumérer tous malgré qu’ils participent généreusement à la beauté de notre région.

Cette montagne dans un environnement sauvage propose un terrain de jeu extraordinaire pour les randonneurs aguerris tant à la bonne saison que pendant l’hiver, lequel se complait à compliquer les ascensions hivernales.

Les sentiers menant vers les cimes croisent une multitude de petits lacs glaciaires qui illuminent les paysages aussi verdoyants à la belle saison qu’ils sont blancs en hiver. Des sites lacustres qui font partie des plus beaux joyaux que proposent les Pyrénées catalanes. Une richesse florale et faunique permet de prendre conscience de l’importance de cet environnement qu’il faut respecter.

A mi-chemin entre Méditerranée et hauts plateaux pyrénéens, le seigneur des Pyrénées Orientales, le pic du Canigou se trouve dans la troisième catégorie avec seulement 2784 mètres mais pour des raisons historiques et sentimentales, il est le plus connu de tous les pics et surtout le plus adulé puisque c’est la montagne sacrée des Catalans. 

Au coeur du Parc Naturel des Pyrénées Catalanes, les sommets vous offrent des altitudes prometteuses. Neige et soleil, vacances et sports d'hiver, skl alpin ou nordique, randonnées estivales et hivernales, une palette haut de gamme dans des paysages grandioses.