L'eau qui gronde

Le boucher des baleines.

Écrit par Super User. Publié dans L'eau qui gronde.

         Kristjan Loftsson est le dernier homme sur Terre à massacrer encore des baleines pour de l’argent. En 2017, le milliardaire a tué 125 baleines pourtant en danger d’extinction. Il faut dénoncer que pour s’enrichir davantage, Loftsson massacre ces mastodontes pacifiques et beaux, souvent des femelles en gestation. Sa dernière victime a été tuée avec un harpon explosif, avant de la dépecer pour extraire son fœtus et le jeter à la mer.

Comme toutes les baleines, les rorquals communs sont des animaux incroyables, capables de communiquer par des chants, de ressentir de l’amour ou de profondes souffrances. Les scientifiques ont découverts des cellules dans le cerveau des cétacés qui permettent des émotions complexes telles que l’amour ou le deuil. On pensait que les sentiments n’existaient que chez les humains et les grands singes mais ces créatures en ont jusqu’à trois plus que nous.

Les baleiniers prétendent que la population des rorquals communs islandais se portent bien mais cela n’enlève rien au fait que cette espèce est menacée au niveau mondial après que la chasse l’ait presque éradiquée au siècle dernier. Et cette chasse est une cruauté insoutenable, les harpons explosifs entraînent une mort lente et douloureuse.

Le gouvernement islandais envisage de mettre fin à la chasse mais se heurte à une opposition féroce au puissant lobby des baleiniers.

Un moratoire de 1986 a pourtant interdit la chasse à la baleine pratiquée à des fins commerciales, après la mise à mort de 2,6 millions de cétacés au cours du XXème siècle. Mais la Norvège et l’Islande ont officiellement repris la chasse en 1993 et 2006, au nom de leurs traditions de pêche. Ils affirment que les stocks permettent cette chasse morbide. Le Japon continu à pratiquer l’extermination sous couvert « d’études scientifiques ».

Que seraient les océans sans les fabuleux chants de ces extraordinaires créatures sillonnant paisiblement les mers de notre planète ?