L'eau c'est la Santé

Thalassothérapie pour chevaux.

Écrit par Super User. Publié dans L'eau c'est la Santé.

     Un ancien jockey a ouvert un centre de thalassothérapie pour chevaux de course en difficulté physique ou psychologique. Une structure construite au bord de l’océan en Normandie. Comme le sportif de haut niveau, le pur-sang enchaîne tout au long de l’année entraînements et compétitions. Comme tous les sports de haut niveau, le milieu hippique est devenu un spectacle où l’argent joue un rôle prépondérant.

Pour le cheval, les courses usent les sabots mais surtout le corps. Les entraînements quotidiens, les déplacements, la compétition, le stress, l’angoisse ou l’excitation engendrent une souffrance physique ou mentale due à une pression extrême. Sur cette logique un accident physique survient avec plus ou moins gravité. Souvent le lad détecte les premiers symptômes car le cheval au bord de la rupture refuse de collaborer. Il

est raisonnable d’organiser un séjour à titre préventif.

Le centre accueille sur le rivage atlantique pour une période de 6 semaines minimum les purs sangs éreintés. Oublié le manège et les sorties par tous les temps sur la piste de l’hippodrome ! Une cure qui repose sur un bon équilibre entre une alimentation saine et un travail adapté. La journée est rythmée par la toilette matinale, les soins courants, les badigeonnages sur les jambes d’argile marine en guise d’antalgique et la visite déterminante du vétérinaire car la psychologie équine est complexe. Après les obligations imposées, le temps libre fonctionne à l’humeur de l’instant, exercices physiques sur la plage et longues promenades au pas sur le sable mouillé sur lequel les sabots sèment des empreintes éphémères, bains de pieds, pardon de sabots, dans l’eau saturée de minéraux sans dépasser le jarret ou le genou. Les sabots dans les vagues, le naseau hume les embruns iodés. La brise marine caresse cette carcasse élégante.

Ainsi s’écoulent les journées où l’équin découvre la mer, ses mystères et ses bienfaits. Premières ruades, robe noire moirée, sont les prémices des bienfaits du séjour. Au fil des jours, les randonnées alternent le trot et le galop. L’eau de mer et le grand air activent la santé du cheval. Sa morphologie modelée pour être un champion étale ses grandes capacités physiques. Une tête relevée, une encolure de cygne droite et longue, le dos ensellé, un poitrail musclé, la croupe cambrée. Une queue longue, bien fournie et la crinière au vent ennoblit une allure racée. Sans oublier les yeux reflets d’intelligence et de gentillesse. Le pur-sang, à nouveau d’aplomb pour un retour au plus haut niveau hippique !

La thalassothérapie utilise les bienfaits du milieu marin pour prévenir et guérir certaines pathologies. Ce qui est bon pour les humains est également bon pour les chevaux !