Histoire d'ici

Pêche à la « saltada ».

Écrit par Super User. Publié dans Histoire d'ici.

          Pêche à la "saltada" n’a rien à voir avec la pêche au large. Cette pêche artisanale vise principalement la muge (la llisse en catalan). Elle ne se pratique que sur le bord immédiat du rivage aux endroits où les apports en nourriture amènent les muges à s’agglutiner. Les embouchures des fleuves côtiers étaient un des endroits de la côte roussillonnaise propices car elles reçoivent tous les déchets déversés en amont.

Souvent un petit village de quelques "barracas" abritaient une colonie de pêcheurs, certains n’y faisait que la saison, d’autres avaient préféré de s’y fixer à l’année, beaucoup d’entre eux étaient à la retraite ce qui leur permettait de rester dans le cadre de leurs coutumes professionnelles jusqu’au bout de leur forces. Pour les uns comme pour les autres, les "saltadas" procuraient un pécule financier extrêmement précieux. Autrefois les eaux ne connaissaient pas les pollutions, seules quelques rares pollutions naturelles se dévoilaient. 

Il est à peine besoin de le dire, c’était des gens heureux !

 Scène de la pêche à la « saltada » dans la baie de Banyuls sur Mer entre 1910 et 1920.