Action éco-citoyenne

Les canaux ne sont pas des poubelles.

Écrit par Super User. Publié dans Action éco-citoyenne.

          Un réseau de canaux d’arrosage très ancien quadrille la plaine roussillonnaise. La terre d’alluvion apportée par les crues et l’eau amenée par les hommes ont permis de faire la richesse de cette vaste campagne permettant toutes les cultures, dénommée « Jardin du Roussillon ». Mais le mode de vie moderne produit énormément de déchets et la facilité pour s’en débarrasser est de les jeter dans le canal qui borde le village ou le lotissement. Il ne faut pas confondre canal et poubelle. Le canal a une fonction d’arrosage et l’on ne peut y rejeter des eaux usées (égout, piscine, pluviales) ou déchets ménagers, vieux papiers, déchets verts, huile de vidange. A fortiori, ce n’est pas du tout une poubelle. Ces actes délictueux font l’objet d’une enquête, de dépôt de plainte et de sanctions pour le ou les contrevenants. 

Le canal de Corbère ou en catalan "le rec de Corbèra. 

De longue date les territoires du Roussillon utilisent de nombreux canaux pour l'irrigation des terres agricoles. Un sentier d'entretien permet d'agréables promenades pédestres, souvent assez large pour le VTT. Le canal de Corbère traverse le village médiéval de Rodès en Conflent, puis surplombe les gorges de la Guillèra sous les embrages et court vers Bouleternère. Tôt ou tard, en aval il rejoindra le lit de la Têt. Tous ces ouvrages hydrauliques sont sécurisés et chacun possède sa propre histoire. Ce sont des lieux de loisirs, pas des égouts à ciel ouvert l