Les Pitchouns

La pêche au cormoran en Asie

Écrit par Super User. Publié dans Les Pitchouns. .

29 avril 2016.                                                                                    

La pêche au cormoran est une méthode traditionnelle dans laquelle les pêcheurs utilisent un oiseau aquatique, le cormoran, dressé pour attraper le poisson. Pratiquée depuis 1 300 ans en Asie, elle n'est plus qu'une attraction touristique au Japon mais perdure encore en Chine. Très à l'aise sous l'eau, il se déplace avec vélocité afin de capturer ses proies, aussi bien d'eau de mer que d'eau douce et peut nager en apnée jusqu'à 40 m de profondeur environ mais en général n'excède pas les 10 m pour des plongeons d'une trentaine de secondes. Afin que l'oiseau, friand de poissons n'avale sa prise, un goulet serre son gosier et une corde attachée au pied l'empêche de s'évader ! 

Les cormorans sur l'étang de Salses-Leucate.

Les structures des tables d'huîtres de l'étang Salses-Leucate servent chaque nuit de dortoir à des nuées de cormorans qui disparaissent au petit jour.  A l'arrière-plan, le massif du Canigou.

 L'eau et la glace. 

Parmi les nombreuses qualités que possède l'eau, il en est une au caractère exceptionnel : la dilatation, qui parfois est la cause de gros dégâts. Par exemple, si l'eau que contient un arbre gèle, les cellules qui le forme éclatent et il meurt. Lors de grands froids, des falaises ou des rochers fissurés où l'eau s'introduit peuvent éclater à cause de la glace qui se forme dans leurs failles ou leurs anfractuosités, et s'effrondrer lorsque la glace fond. Cela arrive également dans les murs humides et sur les tuyauteries d'alimentation d'eau potable ou encore sur les compteurs d'eau lorqu'ils ne sont pas protégés du gel.