Les Pitchouns

Légende amérindienne : la part du colibri.

Écrit par Super User. Publié dans Les Pitchouns.

16 mai 2016.             Un jour, en Amazonnie, vaste région d'Amérique du Sud, un gigantesque incendie ravage la forêt amazonienne au Brésil. Une catastrophe effroyable quand on sait que cette zone est le "poumon vert" de la planète. Tous les animaux terrifiés et attérrés observaient, impuissants le désastre. Seul, un minucule colibri s’activait et allait chercher quelques gouttes d’eau dans son bec pour éteindre le feu. Une action, pourtant courageuse, qui gêne son voisin, le beau et impassible toucan. Au bout d’un moment le toucan, agacé par ses agissements dérisoires, lui dit : Colibri ! N’es-tu pas fou ? Tu crois que c’est avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ? Non, répond calmement le colibri, je le sais mais je fais ma part !

Le colobri est un oiseau de taille minuscule qui vole de fleur en fleur pour trouver le nectar qui constitue l’essentiel de sa nourriture. Il possède un vol très performant et rapide. Il est aussi surnommé « l’oiseau-mouche » et est le seul oiseau à savoir voler en marche arrière. Le toucan quand à lui, est un oiseau présent dans toute l’Amérique tropicale, notamment dans la forêt amazonienne. De taille moyenne, son bec est surdimensionné, très coloré et sa langue est adaptée à sa consommation d’insectes, de fruits et de graines.