L'eau qui chante

L’eau est oracle

Écrit par Super User. Publié dans L'eau qui chante.

       L’eau est oracle, lieu de sacrifice, divinisée depuis les plus anciennes civilisations, "incarnée" par les nymphes (la nymphe Calipso retient Ulysse prisonnier sur son île durant 7 ans), des divinités ou des animaux, comme les serpents ou les dragons. Mais elle est avant tout le symbole de la vie, l’eau fœtale, l’eau fécondante : Zeus, sous la forme d’une pluie dorée, féconde Danaë et lui donne un fils ; les héros dogons sont engendrés par la fécondation de la Terre par la pluie ; des vierges indiennes du Nouveau-Mexique perdent leur virginité au contact de la pluie…L’eau guérit, par le biais de sources miraculeuses et repousse la vieillesse. L’eau de jouvence, ou "eau vive", donne la vie éternelle à celui qui la boit. Elle purifie, aussi ;: les Egyptiens puisent de l’eau profonde au lever du soleil pour purifier leurs temples et boire. Les ablutions précèdent les prières dans de nombreuses religions. Mais l’eau est aussi symbole de fureur divine (déluge) : elle donne la vie et la mort. Enfin, l’eau est source de sagesse. Un proverbe hébreu dit : « Dans le cœur du sage l’eau réside ». Puisse cette sagesse être solvable dans l’eau pour ceux qui la boivent… 

Proverbe catalan

Abril eixut, si per sant Marc plou,

no hi a res de perdut. 

Traduction en français        Malgré la sécheresse d'avril, si pour la saint Marc il pleut, il n'y a rien de perdu.