Junior à la Font Nova

L’eau défend sa place.

Écrit par Super User. Publié dans Junior à la Font Nova.

        Aussitôt arrivé en vacances dans le Midi de la France, Shen, le petit banlieusard, fait trempette dans la piscine. Il a appris à nager en région parisienne et l’eau est un élément qu’il affectionne particulièrement comme d’ailleurs tous les enfants de son âge. Dans l’eau il se sent libre comme l’air, il peut plonger, faire un "soleil", des galipettes ou sauter à pieds joints. Il aime surtout s’élancer pour faire un gros plouf afin d’éclabousser sa maman qui se dore sous le soleil flamboyant du Roussillon.

Mais son jeu favori est de jouer avec le ballon. Il enfonce le ballon et essaie de le maintenir sous l’eau. C’est très difficile, car le ballon essaie de remonter sans cesse à la surface. Quand Shen le lâche, il fuse hors de l’eau, au-dessus du niveau de l’eau, à la manière d’une bouteille de champagne lorsque le bouchon part. Qui le repousse vers le haut ? C’est l’eau, tout simplement. Quand le ballon est enfoncé de force, il faut bien que celle-ci lui fasse de la place. Une partie de l’eau se déplace. Elle se répartit tout autour du ballon. Le problème, c’est qu’elle essaie immédiatement de reprendre sa place. Elle rejette de toutes ses forces comme si elle n’était pas contente d’avoir été dérangée. Cette force que l’on ressent quand on veut faire entrer un objet dans l’eau. L’eau n’agit pas ainsi que sur les ballons. Shen pousse plus loin son expérience. Il a enfermé sa main dans un sac plastique et la plonge dans l’eau. Aussitôt, le sac se colle sur sa main. Pourquoi ? Parce que l’eau exerce une pression un peu partout. Quand tu te baignes, c’est la même chose : l’eau te repousse vers le haut. On appelle cette force la poussée d’Archimède, du nom d’un célèbre scientifique grec.