Action éco-citoyenne

Menaces sur les cordons dunaires.

Écrit par Super User. Publié dans Action éco-citoyenne.

Les dunes s'approprient à nouveau le littoral catalan lesquelles retrouvent leur aspect et leur utilité naturel d'autrefois. 

Généralement, les dunes littorales jouent avant tout un rôle de protection, elles sont de véritables digues naturelles contre les tempêtes de la mer mais aussi un rôle de coupe-vent qui stoppe les embruns permettant ainsi aux arbres d’approcher le bord de mer.

Plusieurs facteurs empêchent les dunes de jouer cette fonction. Abritant des écosystèmes originaux, les dunes du littoral du golfe du Lion sont sensibles aux moindres perturbations. La zone de contact entre la dune et la plage est naturellement instable puisqu’il s’y produit des échanges de sable entre les stocks terrestres et celui de la mer. Lors des tempêtes la mer attaque le front dunaire en libérant le sable fixé par la végétation. Les aménagements et l’urbanisation, notamment la construction de complexes immobiliers, est la principale cause de disparition des milieux dunaires sur le littoral. La destruction des dunes est alors irréversible. De plus la présence d’axes routiers en arrière empêche l’évolution naturelle de la ligne dunaire. Enfin les barrages sur les fleuves retiennent les sédiments en amont et en prive les côtes.

La sur-fréquentation, donc le piétinement intense pendant la période touristique provoque un dépérissement de la végétation et de la faune. De même, la circulation automobile ou deux roues (VTT, motos), courses pédestres et camping contribuent aussi au démantèlement actif des dunes.

Les déséquilibres subis par la couverture végétale sont de deux ordres : l’implantation d’espèces végétales exotiques et l’embroussaillement. En effet, des plantes originaires d’Amérique (yuccas, agaves), abritant peu d’espèces animales, peuplent maintenant les dunes du littoral au détriment de la flore originelle. De plus, l’abandon progressif du pastoralisme contribue à l’embroussaillement de l’arrière dune et l’appauvrissement en espèces végétales et animales.

Des barrières de protection sont élevées le long du littoral catalan et languedocien afin de protéger cet espace fragile mais la meilleure façon de respecter les cordons dunaires est d’appliquer les consignes décrites sur les panneaux d’informations à l’entrée des plages.