Nos Pyrénées

A Marquixanes, l'eau vive régale.

Écrit par Super User. Publié dans Nos Pyrénées.

           

Je suis léger comme une paille, la Têt m'emporte dans l'écume de ses eaux limpides et je bouillonne de plaisir. 

           Au pied du Canigo, le village de Marquixanes en Conflent se trouve au début de la vallée de la Têt qui s’élève vers les Pyrénées catalanes. La vallée très étroite est approfondie patiemment depuis les temps immémoriaux par ce fleuve côtier caractériel favorable aux activités en eau vive. A 2 coups de pagaie du centre du village juste avant le pont sur la route d’Eus se trouve une base cachée sous les frondaisons

Le lieu ressemble à une rivière amazonienne ; l’exubérante végétation composée de fusains, de noisetiers, d’aubépines, d’iris d’eau ou de joncs longe les rives, les sentiers se perdent à travers le dédale de frênes, d’érables, de saules ou d’ormeaux. Une nature rebelle, une nature sauvage sagement maîtrisée par les responsables de la base de loisirs !

Sur des passerelles de bois, de ponts suspendus, de jeunes gens solidement harnachés, « marchent » sur les grands arbres à 7 ou 8 mètres du sol. On appelle ça, je le dis en français : parcours acrobatiques forestiers. Les flots cognent sur les flancs de collines abruptes, accélère le courant, contourne la présence d’un long chaos de granite. Au-dessus de l’onde bouillonnante, des lianes d’acier traversent la rivière. Puis le lit de la rivière s’élargit, retrouvant le calme.

Pour les sports d’eau vive, les sensations fortes, c’est maintenant ! Ce début de mois (juin) est très ensolleillé et l'eau des Pyrénées s'est radoucie. Tout est prêt. Et tout le monde est impatient, autant les moniteurs que les élèves ou les amateurs de sensations fortes. Cette fois je le dis en anglais : canyoning, rafting, hydrospeed, tubing. Tout est disponible à la base aquatique de Marquixanes, c’est comme ça !

Rien de tel que ce coin de verdure au bord de l’eau que l’hiver doux abandonne au profit d’un soleil de printemps qui enflamme, déjà, le Pays catalan…cela promet de fantastiques descentes pendant les vacances d’ été