Histoire d'ici

Parc naturel marin du golfe du Lion

Écrit par Super User. Publié dans Histoire d'ici.

       Le Parc naturel marin du golfe du Lioncréé en octobre 2011, est un outil de gestion innovant, le premier en Méditerranée. Il permet de protéger un espace marin remarquable, d’une superficie de 4 000 km2 au large des Pyrénées Orientales et de l’Aude.

Riche d’une identité culturelle maritime forte, dynamique (archéologie sous-marine, embarcations traditionnelles, chantier de restauration, etc ), le Parc a vocation à préserver cette identité qui lui est propre tout en favorisant le développement durable des activités maritimes.

Un patrimoine commun fragilisé par une forte pression démographique et l’accueil des plus de 2,5 millions de visiteurs. Un intervalle d’une extrême sensibilité aux pollutions et une pression avérée des ressources marines.

L’espace marin du Parc est l’une des seules zones qui concentre tous les habitats naturels de Méditerranée. Une biodiversité exceptionnelle englobant 1 200 espèces naturelles, 500 espèces végétales, 7 espèces protégées : mérou brun, herbier de posidonie, oursin diadème, grande nacre, datte de mer, grande cigale, tortue caouanne. A cette liste, il faut ajouter plus de 20 espèces de cétacés dont le dauphin bleu et blanc, le rorqual commun etc.

Du littoral aux canyons profonds, cet espace doit protéger cette biodiversité en favorisant le bon fonctionnement des écosystèmes. La qualité de l’eau de mer est un enjeu capital. Elle est nécessaire au contact du milieu, garantit la pérennité des ressources naturelles et l’avenir des activités maritimes qui en dépendent.

La pêche professionnelle, le nautisme, la plongée sous-marine, le tourisme, etc… sont les moteurs économiques de ce territoire lesquels dépendent de la bonne santé du milieu marin.

La continuité de l’espace marin et des usages invite à une gestion concertée entre le Parc et la zone maritime de la Catalunya pour plus d’efficacité.

La réponse à ces enjeux passe par la sensibilisation des usagers et l’éducation du grand public.

Un Conseil de gestion gère l’organisation en associant l’ensemble des acteurs à toutes les décisions concernant le Parc. Ce Conseil, véritable parlement de la mer, élabore le plan de gestion du Parc et décide des actions à mener.