L'eau c'est la Santé

Aucune remise en cause n’est possible.

Écrit par Super User. Publié dans L'eau c'est la Santé.

                La croissance démographique est la pression la plus importante sur la ressource eau, pourtant le thème de l’eau ne retient pas suffisamment l’attention des institutions nationales et internationales. Elle n’est pas représentée par un organisme. Dans de nombreux pays en développement de 80 à 90 % des eaux usées déversées dans la nature (mer, rivières) sont des effluents bruts, c'est-à-dire qui n’ont pas été traités. La pollution, liée à une démographie galopante sur les zones côtières et à des infrastructures d’assainissement et de traitement des déchets inadaptées, constitue une menace pour la santé publique, les espèces sauvages ainsi que pour les sources de revenu comme la pêche ou le tourisme. Bien qu’elle soit répartie de manière inégale, la ressource en eau douce est loin de manquer à l’échelle de la planète. Pourtant du fait de sa mauvaise gestion, de moyens limités et des changements environnementaux, quasiment un habitant de la planète sur cinq n’a toujours pas accès à l’eau potable et 40 % de la population mondiale ne dispose pas d’un assainissement de base, indique un nouveau Rapport mondial des Nations Unies sur la mise en valeur des ressources en eau. Le manque d’accès à l’eau potable et à l’assainissement tue 8 millions d’êtres humains chaque année et représente à ce titre la première cause de mortalité dans le monde, un défi majeur et crucial pour l’humanité. Assez peu connu encore parmi la population, l’eau transite via les importations de fruits, les légumes ou les produits manufacturés qui contiennent ou nécessitent beaucoup d’eau pour leur production ou pour leur fabrication. On parle alors d’eau virtuelle, cela représente la moitié de la consommation en eau des pays importateurs qui ne sont, souvent des pays riches de ressources aquatiques.