Nos Pyrénées

Lac des Bouillouses

Écrit par Super User. Publié dans Nos Pyrénées.

L' Estany de la Bollosa est parfois glacé en saison hivernale, pour le traverser la prudence s'impose. La règle s'applique à tous les étangs surtout en cas de redoux ou à la fin de la débâcle. Ne gâchez pas le plaisir de la randonnée. A l'arrière-plan le Grand Péric (2810 m) et le Petit Péric (2690 m).


Le lac des Bouillouses et ses abords sont un site naturel classé depuis juin 1976. Au-delà de sa beauté, ce lac artificiel construit à 2017 mètres d’altitude au début du XXème siècle, sur les sources du  fleuve la Têt, permet de produire l’électricité pour la ligne du train jaune. Lac d’une superficie de 149 hectares, d’une profondeur de 25 mètres et d’une capacité de 19 millions de m3, il approvisionne en eau potable la commune de Bolquère. C’est lui encore qui fournit une partie de son eau pour la production de neige de culture sur la station de Font Romeu-Pyrénées 2000, une eau restituée à la Têt à la fonte des neiges. L’été, ciel bleu, soleil garanti, vent frais tout de même, c’est un site fabuleux géré par le Conseil général. Un plan de régulation de la fréquentation touristique impose en période estivale (juillet-août) une circulation routière réglementée. Le site devient accessible uniquement en navette-bus ou sentiers pédestres balisés.

Différents sentiers de randonnées longent les rives du lac, notamment le point de départ du GR 10. L’hiver, c’est l’espace idéal pour la pratique des activités nordiques En arrière-plan du lac, les majestueux Pics Pèrics déploient leurs courbes douces. Massif imposant, le Carlit du haut de ses 2921 m d’altitude, domine ses congénères et veille avec bienveillance sur les nombreux petits lacs qui parsèment et embellissent son environnement.

Berges enneigées et décor féérique pour les pêcheurs venus dès potron-minet. Réputé  dans le milieu piscicole  pour ses belles truites farios et arc-en-ciel qui frétillent dans l’eau fraîche et transparente des Bouillouses, sont très appréciées des pêcheurs. Le premier plaisir consiste à passer un moment dans cette belle nature et si on ne rentre pas bredouille alors c’est du bonheur. 

Les Bouillouses, c’est la haute montagne. Il faut prendre des précautions avant de s’y aventurer, particulièrement en hiver. Neige, froid, vent, brouillard, peuvent transformer la promesse d’une belle journée en cauchemar. Si la météo est incertaine, renoncez. Pour accéder en hiver à la haute montagne en toute sécurité, faites appel à un professionnel. Le retour sur investissement est garanti.