Histoires du monde

Réfugiés du changement climatique.

Écrit par Super User. Publié dans Histoires du monde.

                Les îles du Kiribati sont situées en Micronésie en plein océan Pacifique, constituées par trois archipels formés d’atolls coralliens : les îles Gilbert (16 atolls), les trois îles de la Ligne, les îles Phénix (12 atolls) ainsi que l’île de Banaba. Les habitants sont répartis sur 900 km2 de terres émergées éparpillées sur une superficie maritime d’environ 3,5 millions de km2. Le seul trésor naturel qui lui permet de vivre tant bien que mal sont les revenus de la pêche.

Petit pays indépendant sans industrie, le Kiribati ne produit quasiment pas de gaz à effet de serre et pourtant ces îles sont les premières à souffrir d’une situation dont elles ne sont pas responsables ! Le gouvernement du Kiribati a demandé officiellement à la Nouvelle Zélande, le statut de réfugié pour cause de réchauffement climatique. La demande est une première mondiale. La quasi-totalité des îles de l’archipel sont des atolls qui dépassent à peine le niveau de la mer sauf Banaba, seule île « haute » qui culmine à 81 mètres.Et pour cause, les Kiribati sont de petites îles faiblement élevées qui commencent à ressentir les effets du changement climatique : l’océan envahit régulièrement les terres, favorisant l’érosion qui diminue la taille des rivages, et l’eau salée se mélange avec les sources d’eau douce, rendant difficile l’agriculture et les récoltes. La menace que ces îles soient submergées par la montée du niveau des eaux océanes est bien réelle. Le Président de cette minuscule République a annoncé que depuis 2012 son gouvernement est en pourparlers avec celui des Fidji afin de leur acheter quelques 2 000 hectares de terre. La population serait alors transportée sur leur nouveau territoire situé à environ 2 000 km de distance. Le Président a évoqué comme alternative les transferts de la population en Australie ou Nouvelle Zélande mais aussi la possibilité de construire des îles artificielles ou encore s’installer sur des plates-formes pétrolières ! Le changement climatique est une question mondiale qui exige une réponse de tous les pays. Il n’a pas fini de bouleverser le quotidien des populations les plus fragiles.