Pollutions 2015 : 9 millions de décès.

Écrit par Super User. Publié dans L'eau c'est la Santé.

      Un décès sur six survenu dans la période 2015-2016 dans le monde est lié à la pollution, essentiellement à la contamination de l’air, de l’eau mais aussi sur les lieux de travail ce qui représente 9 millions de morts. Un rapport publié (en anglais) dans la revue médicale The Lancet en octobre 2017. Ces résultats sont issus d’une étude de 2 années par une quarantaine de chercheurs spécialisés dans les questions de santé et d’environnement.

La pollution de l’air est responsable à elle seule de 6,5 millions de décès essentiellement à travers les maladies non transmissibles comme les maladies cardiaques, les AVC, le cancer du poumon ou la broncho-pneumopathie. La pollution sur le lieu du travail causerait environ 800 000 décès via l’exposition à des substances toxiques ou cancérigènes.

Ce que confirme le rapport dans la revue médicale anglaise The Lancet est que partout dans le monde, la qualité de l’eau est compromise par des agents pathogènes, parfois chimiques, qui provoquent des maladies potentiellement mortelles La contamination des sources et un assainissement inexistant sont favorables au développement de maladies comme les gastro-intestinales et infections parasitaires….

Cette étude stipule que l’eau insalubre, impropre à la consommation, serait la cause de 1,8 million de décès pour l’année 2016.

Le phénomène touche en premier lieu les populations vulnérables note le rapport. 92% des ces décès surviennent en effet dans des pays à faibles revenus et moyens. La revue médicale britannique appelle à s’attaquer d’urgence  à la situation et à battre en brèche le mythe selon lequel la pollution sous toutes ses formes serait une conséquence inévitable du développement économique.

On ne rappellera jamais assez qu’en 2017, 2,1 milliards d’individus n’ont pas d’eau potable à domicile et 2,7 milliards de personnes n’ont toujours pas accès à des installations d’assainissement de base. Ce sont malheureusement les communautés pauvres, surtout les enfants, qui sont les victimes de ce manque d’équipements élémentaires. 

Bois-tu ce qui est nécessaire ?

Écrit par Super User. Publié dans L'eau c'est la Santé.

                  Tous les jours bois-tu la quantité d’eau que tu devrais boire ?

Ÿ  Une simple réduction de 2 % d’eau dans le corps humain peut provoquer une incohérence de la mémoire à court terme.

Ÿ  Un verre d’eau enlève la sensation de faim pendant la nuit pour presque 100 % des personnes au régime.

Ÿ  Le manque d’eau est le facteur N°1 de la cause de fatigue pendant la journée.

Ÿ  8 à 10 verres d’eau par jour pourraient soulager significativement les douleurs de dos et d’articulations pour 80 % des personnes qui souffrent de ces maux.

Ÿ  Boire 5 verres d’eau par jour diminue le risque du cancer du colon de 45 %, peut diminuer le risque de cancer du sein de 79 % et de 50 % la probabilité de cancer de la vessie.

Aucune remise en cause n’est possible.

Écrit par Super User. Publié dans L'eau c'est la Santé.

                La croissance démographique est la pression la plus importante sur la ressource eau, pourtant le thème de l’eau ne retient pas suffisamment l’attention des institutions nationales et internationales. Elle n’est pas représentée par un organisme. Dans de nombreux pays en développement de 80 à 90 % des eaux usées déversées dans la nature (mer, rivières) sont des effluents bruts, c'est-à-dire qui n’ont pas été traités. La pollution, liée à une démographie galopante sur les zones côtières et à des infrastructures d’assainissement et de traitement des déchets inadaptées, constitue une menace pour la santé publique, les espèces sauvages ainsi que pour les sources de revenu comme la pêche ou le tourisme. Bien qu’elle soit répartie de manière inégale, la ressource en eau douce est loin de manquer à l’échelle de la planète. Pourtant du fait de sa mauvaise gestion, de moyens limités et des changements environnementaux, quasiment un habitant de la planète sur cinq n’a toujours pas accès à l’eau potable et 40 % de la population mondiale ne dispose pas d’un assainissement de base, indique un nouveau Rapport mondial des Nations Unies sur la mise en valeur des ressources en eau. Le manque d’accès à l’eau potable et à l’assainissement tue 8 millions d’êtres humains chaque année et représente à ce titre la première cause de mortalité dans le monde, un défi majeur et crucial pour l’humanité. Assez peu connu encore parmi la population, l’eau transite via les importations de fruits, les légumes ou les produits manufacturés qui contiennent ou nécessitent beaucoup d’eau pour leur production ou pour leur fabrication. On parle alors d’eau virtuelle, cela représente la moitié de la consommation en eau des pays importateurs qui ne sont, souvent des pays riches de ressources aquatiques. 

Un remède universel.

Écrit par Super User. Publié dans L'eau c'est la Santé.

                         La polyvalence de l’eau en fait un remède universel : elle a une action interne, mais aussi une action externe, elle sert à de nombreuses applications, bains, ablutions, enveloppements, etc. L’empereur romain Caracalla construit les thermes du même nom. Les bains publics chauds de la Rome antique qui furent inaugurés 216 après J.C. Bâtis sur une dizaine hectares, ils pouvaient simultanément recevoir 1 600 baigneurs, équipés de 64 citernes de 80 000 litres chacune. Ces équipements luxueux n’étaient pas que réservés à une élite. Les ruines qui demeurent encore, de nos jours, à Rome impressionnent par la grandeur de cet ensemble. 

 

Ne cherche pas dans l'océan ce que tu peux trouver dans une goutte d'eau. 

Eaux de baignade.

Écrit par Super User. Publié dans L'eau c'est la Santé.

             En vacances, se baigner en toute sécurité ou se jeter à l’eau, douce ou salée, doit être un plaisir sans le moindre risque. Anticiper d’éventuelles pollutions serait l’idéal. Dans ce domaine aussi, les techniques progressent afin de prévoir les fortes précipitations qui saturent les réseaux de collectes et les usines d’assainissement entraînant parfois les eaux polluées vers la mer. Parallèlement l’accent est mis sur la prévention, encore plus en amont, avec la création de bassin de stockage des eaux de pluie, pour préserver l’environnement autant que satisfaire les baigneurs. En cas de pollution accidentelle, il importe donc aux collectivités de supprimer tout risque de contamination en fermant le plus vite possible les plages à la baignade. Doter les stations balnéaires de méthodes d’analyse ultra rapides avec des résultats fiables pour agir au plus vite. Il faut faire plus pour protéger l’état de nos rivières, de nos lacs, de nos nappes aquifères et de la mer.