L’eau des neiges.

Écrit par Super User. Publié dans Nos Pyrénées.

       A moins de 50 km de la Méditerranée se trouve le massif du Canigou couvert de neige une bonne partie de l’année. A partir de là, les plus hauts sommets et versants des Pyrénées catalanes sont saupoudrées « d’or blanc » et il en est de même du massif du Carlit dont le pic est le plus élevé des Pyrénées Orientales (2 909 m). Du point zéro sur le littoral de la Méditerranée, on s’élève en 100 km environ à vol d’oiseau à presque 3 000 mètres d’altitude. C'est-à-dire que sur les hauts sommets des montagnes pyrénéennes, il n’y a pas un hiver sans neige !

Les Pyrénées catalanes, possèdent un labyrinthe de torrents et petites rivières qui récupèrent sur les versants les eaux qui remplissent abondamment les réservoirs que sont les nombreux lacs naturels et plans d’eau artificiels.

Quatre plans d’eau construits par les hommes sont de véritables mers intérieures, alimentés par la fonte des neiges. Les lacs du Lanoux (llac del Llanos) et des Bouillouses (llac de las Bullosas) sont destinés exclusivement à la production électrique, à l’irrigation, à la pêche; les lacs de Matemale et de Puyvalador en Capcir créent de l’énergie électrique mais sont ouverts à tous les loisirs et les plaisirs aquatiques que procure l’eau. Ils ont transformé avantageusement le décor et modelé un environnement où la faune et la flore s’intègre harmonieusement.

Sur les Pyrénées, « l’or blanc » après avoir été un joli flocon de neige cotonneux ou un bloc de glace scintillant se métamorphose en « or bleu », c'est-à-dire en eau de qualité ; une ressource précieuse dont le but après avoir irrigué la nature et servi les hommes est de rejoindre tôt ou tard la mer Méditerranée

 Au cours de l'hiver, les températures sibériennes du Capcir glacent le lac de Puyvalador, puis un épisode neigeux couvre le plan d'eau. Encore un tour de magie de la Nature, le lac de Puyvalador a disparu complètement du paysage ! 

 

 

 

La neige sublime les Pyrénées catalanes.

Écrit par Super User. Publié dans Nos Pyrénées.

La neige est tombée en abondance en Pays catalan.

     Dans la mythologie grecque, Chioné signifie « neige », un nom associé à l’hiver qui fait d’elle une déesse de la neige, de la glace et ...du froid. Il semblerait que, en ce début d’année 2018, elle se soit penchée quelques jours sur les Pyrénées catalanes. Il y a belle lurette que Dame Neige n’avait recouvert d’une épaisseur de neige aussi conséquente toutes les montagnes des Pyrénées Orientales.

Plus scientifiquement, Météo France avait annoncé le « blanc » sur tout le territoire des Pyrénées catalanes à partir de 1 000 mètres d’altitude. Les prévisions d’une précision diabolique se sont avérées exactes. En Cerdagne, Capcir, Haut Conflent, Haut Vallespir, sur le massif du Canigou et même les sommets les plus modestes des Albères, tout est devenu blanc…comme neige !

De mémoire, les "Cerdanyols" (les gens de Cerdagne) affirment que cette exceptionnelle abondance ne s’était produite depuis une vingtaine d’années environ. Au petit matin est apparu un doux panorama immaculé, figé et étrangement silencieux saupoudré d’une pellicule de poudreuse fraîche délivrant un paysage de carte postale sublime. Spontanément, tous les habitants valides, armés de pelles et de râteaux, sillonnaient les rues du village pour dégager les ruelles et les chemins. 

Mais les fortes précipitations ont bouleversé la vie quotidienne : l’Inspection académique renvoyait tous les élèves des écoles de Cerdagne, du Capcir et du Haut Conflent, les transports scolaires sont annulés pour plusieurs jours. La circulation automobile est fortement perturbée. Le col du Puymorens et la RN 116 interdite aux poids lourds de plus de 10 tonnes puis les conditions climatiques de plus en plus difficiles, la RN 20 est impraticable à partir de Prades jusqu’en Ariège.

Au cœur des villages, les élèves qui n’auront pu rejoindre les établissements faute de transports scolaires ont envahi les rues et placettes transformées en espace de glisse. Chacun imitait "le petit Martin Fourcade", fils de La Llagonne, talentueux champion de ski qui glane les médailles d’or comme les stations de sport d’hiver amassent « l’or blanc ». Cette provision phénoménale de « poudreuse » libère du stress tous les professionnels et les stations de ski des Neiges catalanes qui, année après année, redoutent la pénurie. L'absence de neige devient une grosse catastrophe économique pour le tourisme hivernal. Cette crise est écartée cette année, à chacun sa moisson ! 

Paysages de neige en Pyrénées catalanes. 

Village de La Cabanasse en basse Cerdagne.

Au fond d'un talweg, La Cabanasse superbe village cerdan semble hiverner comme la nature qui l'entoure, seuls quelques chevaux animent les environs du bourg.

 Que du bonheur à La LLagonne.

Quel plaisir de glisser sur la neige avec un attelage de chiens de traîneau.

  Tut-tut, soc el tren grog...Tut-tut, je suis le train jaune...

Le train jaune change de look mais son "plumage et son ramage" est le même depuis plus d'un siècle. Sans se presser, il entre en gare de Font-Romeu-Via-Odeillo. A l'arrière-plan le pic du Carlit, point culminant du  département des Pyrénées Orientales avec une altitude de 2 921 mètres. 

 

Magic tableau

 

Le pic Gallinas (2424 m), le col Mitjas (2367 m) et le pic Rodoum (2677 m), trois géants, blancs de neige.

Un nid douillet au creux d'un vallon.

Puyvalador ancestral village pastoral en Capcir.

 

 

Tombe la neige...en Pyrénées catalanes

Écrit par Super User. Publié dans Nos Pyrénées.

Entouré de forêts, du vaste domaine skiable des Angles, d'une chaîne de montagnes dominée par le pic du Carlit, le lac de Matemale brille comme un diamant dans un paysage riche de biodiversité. 

 

 

Dans un cadre époustouflant, la neige vous attend au Cambre d'Ase en Pyrénées catalanes.

Eternel bonhomme de neige, le jeu de construction favori des petits et des grands.

 Après une course dans la forêt de pins de La Llagonne, l'attelage composé de chiens "Samoyèdes" s'octroie une pause bien méritée. 

Niché au pied de la forêt, le minuscule bourg de Villeneuve de Formigères en Capcir.

La neige ou l’eau de neige.

Écrit par Super User. Publié dans Nos Pyrénées.

La neige est une forme de pluie cristalline se produisant lorsque la température descend en dessous de 0° C, les gouttes d’eau s’étant transformées en flocons blancs et légers.

En zone urbaine, la chute de neige est une situation climatique mal perçue car elle perturbe, plus ou moins gravement, la vie quotidienne surtout quand on n’est pas préparé à cette arrivée. Trafic routier, transports publics et activité économiques paralysées, coupures électriques et téléphoniques, dégagement des pas de porte et trottoirs, risques de blessures par glissade et déplacements difficiles des personnes âgées sont les principaux désagréments.

Pourtant l’eau de neige est tout bénéfice pour les humains, la flore et la faune ! Des quantités énormes d’eau qui alimentent dans le temps torrents et rivières, s’infiltrent doucement dans le sous-sol sont autant de réserves d’eau emmagasinées pour les périodes de pénurie. La neige se transforme très lentement en eau liquide et pénètre donc beaucoup mieux dans le sol. Elle profite davantage aux nappes phréatiques que l’eau de pluie. Il peut y avoir un inconvénient lorsque un radoucissement rapide permute la neige en pluie, la situation conduit parfois à des inondations car il y a saturation.

La neige n’est appréciée que par les enfants dont les activités ludiques sont immédiates et insolites: constructions de bonhommes de neige, batailles de boules de neige ou jeux de glisse.

En montagne, on est préparé aux chutes de neige car elles sont fréquentes et l’on vit avec. C’est le soulagement quand tombe en abondance « l’or blanc » sur les stations de ski.

Les sommets enneigés se sont des châteaux d’eau. Les stocks s’écouleront peu à peu vers la vallée, la plaine et enfin arriveront dans la mer après un fantastique voyage terrien ou souterrain !

Neige en Pyrénées catalanes.

Écrit par Super User. Publié dans Nos Pyrénées.

En Cerdagne et Capcir la neige, élément naturel, est tombée fin novembre, bien plus tôt que d'habitude, couvrant la montagne catalane d'une bonne épaisseur de poudreuse. Ce blanc dessine de beaux paysages, ravit les enfants mais présage-t-il une saison de sports d'hiver brillante pour les vacances de Noël ? Le dicton français est résolument optimiste : 

Neige en novembre redouble en décembre ! 

Le village de Planès offre de grands espaces dont la vue porte jusqu'à la Méditerranée ! L'église Notre Dame de la Merci, (supposé XIIIème siècle), est un édifice religieux exceptionnel pour son plan triangulaire. En catalan : l'església Nostra Senyora de la Mercé de Planès en Piréneus catalanes.

Villeneuve de Formiguères en Capcir : la joie des neiges immaculées et le plaisir de vivre dans un écrin pleine nature.