La neige hier et aujourd'hui sur les Pyrénées

Écrit par Super User. Publié dans Nos Pyrénées.

30 avril 2016.

Retour d'une journée aux sports d'hiver sur le plateau de Capcir. Pyrénées catalanes.

 

        Cliché station Eaux-Bonnes vers 1908.

Petite station réputée, jumelée à  Gourette,  elle est  devenue l'une des  plus  belles et modernes station  de  toute la  chaîne des Pyrénées. 

Gourette-Eaux-Bonnes en Pyrénées-Atlantique. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le bleu métallique du lac de Matemale dominé par le massif du Madres. Pyrénées catalanes.

 

Les plaisirs de la neige ont évolué, le  matériel aussi,  le ski de papa  est rangé  dans l'armoire aux souvenirs.

             Cliché de 1968

 

 Magnifique ligne de crètes dentelées et chapeautées de neige.

    Pyrénées catalanes. 

 

L’Observatoire du Pic du Midi

Écrit par Super User. Publié dans Nos Pyrénées.

A  2 877 mètres d'altitude, 600 m2 de terrasses aménagées offrent une vue panoramique exceptionnelle à 360° sur la chaîne des Pyrénées ! 

Depuis sa construction, on parle beaucoup, en France et à l’étranger de l’Observatoire du Pic du Midi de Bigorre en Pyrénées centrales. Des milliers de touristes le visitent chaque année. Bien peu d’entre eux savent cependant pourquoi cet Etablissement fut fondé, quelle est la portée scientifique des recherches qui y ont été poursuivies, quelles est la vie des hommes qui y demeurent, des hommes qu’à cette époque on appelait des savants et, enfin quels sont les développements, les projets qui faisaient déjà de l’Observatoire l’un des laboratoires d’altitude les plus importants, et même le plus puissamment équipé dans certains domaines. Mr Gentili qui a travaillé lui-même sur le Pic, raconte sur un livre fort bien documenté l’histoire de l’Observatoire qui court de depuis le début de l’aventure pour s’achever en 1954. C’est un résumé assez compact que je vous propose afin de découvrir une œuvre qui fait honneur à ces pionniers d’une autre époque qui se sont succédé, et qui, par les résultats obtenus ont permis de contribuer à maintenir la France à son rang dans la Recherche Scientifique ! Le Pic du Midi, on devrait l’appeler Pic du Midi de Bigorre et même Pic du Midi de Bagnères-de-Bigorre est situé à une quinzaine de km de la ville de Bagnères-de-Bigorre, station thermale réputée, l’une des sous-préfectures des Hautes-Pyrénées. Un sommet de 2900mètres, pour un alpiniste, c’est une toute petite montagne, qui ferait figure de colline dans le Massif du Mont-Blanc ; ce n’est même pas un des plus hauts sommets des Pyrénées Centrales où de nombreux pics dépassent les 3 000 mètres. Quelle est donc la raison pour laquelle ce sommet a attiré de tout temps les visiteurs, et, depuis plusieurs siècles, les savants pour les observations scientifiques ? En fait, il y en a plusieurs raisons : son isolement qui en fait un merveilleux belvédère, sa facilité d’accès, la pureté de son ciel. Le Pic fait partie des Pyrénées Centrales mais il n’est pas englobé dans la chaîne principale. Le col du Tourmalet (2215 m) bien connu des touristes qui s’y rassemblent en foule compacte au moment du Tour de France permet un accès direct et la route Bagnères-Barèges, dite « route thermale », y passe. De ce col partent 2 profondes vallée, celle de Gripp et de Luz ; le Pic du Midi se trouve donc détaché en avant de la grande chaîne, comme un éclaireur, ses voisins immédiat sont beaucoup plus bas que lui. D’autre part, le Pic est le premier sommet un peu élevé qui se présente en venant de la plaine, il est donc véritablement isolé de tous les côtés et, l’admirable panorama que l’on peut contempler du sommet est tout à fait comparable à la vue que l’on aurait d’un avion. A l’Est, la vue atteint bien au-delà des montagnes de l’Andorre ; à l’Ouest, elle touche la Rhune, au bord de l’océan, et l’on voit, le soir, briller le phare de Biarritz. Du côté Nord, la plaine, à perte se vue, avec ses villes et villages d’une netteté extraordinaire, ses maisons et ses clochers, son damier de champs multicolores, la Garonne, et ses méandres qui brille au soleil. Au Nord-Est, les sommets de la Montagne Noire distants de 230 km se raccordent progressivement à ceux du Massif Central couverts de neige et brillant merveilleusement à 315 km de distance. Ils ont été du reste photographiés ce jour-là, avec la plus grande netteté, par 2 savants du Pic du Midi, Messieurs Lyot et Camichel.

 

Seulement 50 millions d'années !

Écrit par Super User. Publié dans Nos Pyrénées.

Les Pyrénées surgirent à l'ère primaire mais elles connurent une nouvelle série de soubresauts ; c'était à l'ère tertiaire, il y a seulement 50 millions d'années. Ce milieu de haute montagne essentiellement granitique donne aux Pyrénées sa beauté sauvage. Les glaciers ont presque tous disparus. En se retirant lors du réchauffement de la Terre, ils ont raboté la montagne, formé des vallées et disséminé dans les cuvettes un dense collier de lacs d'altitude aux eaux bleues, vertes, turquoises ou émeraudes. Ils fondent la vraie richesse du massif. Incontestablement, le côté oriental de la chaîne des Pyrénées est gâté, si nombreux les étangs que je ne peux les citer tous; plus beaux les uns que les autres, chacun possède sa légende. La nature les ceinture de forêts et les couronne de pics qui ne cessent de se contempler. Chaque miroir exhibe sa beauté naturelle pour remercier le randonneur de sa visite !

Cristaux de neige

Écrit par Super User. Publié dans Nos Pyrénées.

     Lorsqu'une goutte d'eau ramasse une poussière dans les nuages, cette association constitue une minuscule paillette d'eau, une agglomération qui va grossir peu à peu et en même temps s'alourdir pour finalement tomber. Si la température reste inférieure à 0° Centigrade, elle échoie au sol sous la forme d'un flocon de neige, dont le motif, étoile, aiguille, grésil, diffère en fonction de la température. Son arrivée souhaitée et accueillie avec satisfaction en montagne pour la saison des sports d'hiver, détestée en plaine pour ses multiples désagréments sauf pour les enfants qui jubilent à l'idée de jouer avec. Pourtant, la neige est la meilleure façon pour « recharger » les nappes aquifères. Lorsqu'elle fond, son infiltration en douceur dans le sol s'étale sur plusieurs jours de façon régulière.

L'eau de neige

Écrit par Super User. Publié dans Nos Pyrénées.

La neige est une forme de pluie cristalline se produisant lorsque la température descend en dessous de 0° C, les gouttes d'eau s'étant transformées en flocons blancs et légers.
A l'ouest de la Catalogne, les massif montagneux s'étagent jusqu'aux hauts sommets chapeautés de neige presque éternelle constituent un immense réservoir d'eau. Son désir irrésistible de rejoindre la Méditerranée a entaillé des vallées qui graduellement irriguent les basses terres.
Les sommets enneigés amoncellent des quantités énormes d'eau qui alimentent dans le temps torrents et rivières, s'infiltrent doucement dans le sous-sol sont autant de réserves d'eau emmagasinées pour les périodes de pénurie. La neige se transforme très lentement en eau liquide et pénètre donc beaucoup mieux dans le sol. Elle profite davantage aux nappes phréatiques que l'eau de pluie. Les stocks s'écouleront peu à peu vers la vallée, la plaine et enfin arriveront dans la mer après un fantastique voyage en surface ou à travers les entrailles de la Terre !
En plaine, la chute de neige est une situation climatique rarissime mal perçue car elle perturbe la vie quotidienne pas organisée à cette arrivée. Trafic routier, transports publics et activité économiques paralysées, coupures électriques et téléphoniques, dégagement des pas de porte et trottoirs, risques de blessures par glissade et déplacements difficiles des personnes âgées sont les principaux désagréments. Il peut y avoir un autre inconvénient lorsque un radoucissement rapide permute la neige en pluie, la situation conduit parfois à des inondations car il y a saturation.
La neige n'est appréciée que par les enfants dont les activités ludiques sont immédiates et insolites: constructions de bonhommes de neige, batailles de boules de neige ou jeux de glisse.
En montagne, on est préparé aux chutes de neige car elles sont fréquentes et l'on vit avec. Pourtant l'eau de neige est tout bénéfice pour les humains, la flore et la faune !
En Catalogne, le climat montagnard transite rapidement vers un climat nettement méditerranéen aidé par la tramontane qui balaie toute accumulation prolongée de nuages dans le ciel catalan.