Magic, le lac de Balcère.

Écrit par Super User. Publié dans Nos Pyrénées.

Entouré d'une nature luxuriante, le petit lac naturel de Balcère est un lieu extraordinaire pour toute la famille.

01 juin 2016.          L’étang de Balcère ou en catalan l’estany de Vallserra est situé à 3 petits kilomètres au-dessus de la commune Les Angles en Capcir, station de ski réputée des Pyrénées catalanes.
C’est un bijou de petit lac naturel perché à 1 765 m, d’une superficie de 4,5 hectares, profond d’environ 14 m, cerné par une épaisse forêt de pins qui se reflètent à longueur de journée sur le plan d'eau. Les pittoresques hautes terres des Angles font le bonheur de tous les vacanciers, randonneurs, pêcheurs, adeptes de pique-niques familiaux et d’activités au grand air.
Un chalet-accueil géré par des pêcheurs, peut à qui le souhaite, fournir une licence journalière et divers matériels, offrant au novice la possibilité de réaliser de très belles prises, truites Arc en ciel, Fario et saumons des fontaines. Que le mode de pratique soit sportif ou de détente, pêcheurs confirmés et débutants se côtoient permettant à ces derniers d’apprendre les « ficelles » de cette activité pleine nature. Certains pratiquent le « no kill » procédé qui consiste à ferrer le poisson sans émerillon pour ne pas le blesser, puis le remettre à l’eau pour que la vie continue. Ce divertissement écologique dans la montagne pyrénéenne stimule le désir de titiller le poisson. A quelques dizaines de mètres, un chalet-buvette tenu par un jeune couple sympathique dispose de boissons fraîches ou chaudes. On cultive les liens familiaux ou amicaux sur un espace sécurisé et aménagé pour les repas au grand air au bord d'un petit torrent limpide pressé de rejoindre le barrage de Matemale.  Il faut ajouter l’agréable sentier de promenade autour du plan d’eau, le Roc des Maures voué à l’escalade sportive. A propos du Roc, la légende raconte qu’en haut du rocher avait été construite une forteresse par les Maures alors qu’ils séjournaient dans la région.
Les Pyrénées catalanes alignent par dizaines des paysages somptueux comme celui-ci, mais cette journée de liberté, fort simple, sera gravée à jamais dans la mémoire des participants.
La Fédération catalane de pêche organise, en juin, juillet et août des concours de pêche dans ce lieu bucolique. Se renseigner à l’Office du tourisme des Angles ou à la Fédération de pêche des P.O dont le siège se trouve à Millas.

Lacs du Capcir en Pyrénées catalanes.

Écrit par Super User. Publié dans Nos Pyrénées.

16 mai 2016.       A l’image de sa terre rugueuse, en Capcir les hivers sont rudes avec leurs neiges abondantes et tenaces ; mais les étés sont délicieusement tièdes. Voilà ce qu’est cette contrée ou plutôt, voilà ce qu’elle était. En effet, au cours du siècle dernier deux barrages ont quelques peu, modifié son aspect. Bien que rapprochés, le barrage de Matemale et le barrage de Puyvalador ont chacun leur personnalité.
L’Aude, fleuve côtier qui a donné son nom au département languedocien, prend sa source non loin de là. Autrefois, ses eaux étaient rapides, fougueuses et bouillonnantes. Les hommes ont dressé le barrage de Matemale en travers de son chemin pour calmer ses ardeurs, il s’est étalé, assagi, a pris l’apparence et les dimensions d’une petite mer intérieure. A flanc de montagne, à l’orée de la forêt de superbes petits villages se mirent dans ses eaux d'un bleu métalisé très pur. Le second, au pied du superbe petit village de Puyvalador, fabrique généreusement de l'énergie électrique afin de soulager la vie quotidienne des habitants de la vallée, ce qui n'enlève rien à sa beauté car aussitôt libérée, l’Aude, reprend son aspect sauvage et impétueux comme pour braver ceux qui ont voulu entraver son cours. Et toute la saison estivale, le plan d'eau accueille dans un cirque de montagne somptueux, les amateurs de jeux et loisirs aquatiques. Puis en quelques déclivités plus abruptes, l'Aude retrouve son ardeur primaire un instant freiné, mais, en fin de compte, demeure indomptée. L’appel de la Méditerranée est le plus fort.
En prenant un peu de hauteur, le randonneur, le chercheur de champignons ou le chasseur embrasse l’ensemble d’un seul coup d’œil, et croit n’avoir plus rien à découvrir ; pourtant, à chaque détour les détails se dévoilent, des panoramas surgissent dont la beauté est indéniable. Le charme discret d’une riche nature aux douces nuances dont la fragilité exige attention et discrétion afin que perdure harmonieusement cette biodiversité fédérée autour de l’eau : la flore, la faune et les hommes.
Chaque saison apporte sa griffe, sa diversité, ses couleurs. La vérité est qu’ils se complètent et, au sein d’un environnement admirable, font de cet endroit une contrée exceptionnelle très agréable à parcourir.

La neige hier et aujourd'hui sur les Pyrénées

Écrit par Super User. Publié dans Nos Pyrénées.

30 avril 2016.

Retour d'une journée aux sports d'hiver sur le plateau de Capcir. Pyrénées catalanes.

 

        Cliché station Eaux-Bonnes vers 1908.

Petite station réputée, jumelée à  Gourette,  elle est  devenue l'une des  plus  belles et modernes station  de  toute la  chaîne des Pyrénées. 

Gourette-Eaux-Bonnes en Pyrénées-Atlantique. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le bleu métallique du lac de Matemale dominé par le massif du Madres. Pyrénées catalanes.

 

Les plaisirs de la neige ont évolué, le  matériel aussi,  le ski de papa  est rangé  dans l'armoire aux souvenirs.

             Cliché de 1968

 

 Magnifique ligne de crètes dentelées et chapeautées de neige.

    Pyrénées catalanes. 

 

L’Observatoire du Pic du Midi

Écrit par Super User. Publié dans Nos Pyrénées.

A  2 877 mètres d'altitude, 600 m2 de terrasses aménagées offrent une vue panoramique exceptionnelle à 360° sur la chaîne des Pyrénées ! 

Depuis sa construction, on parle beaucoup, en France et à l’étranger de l’Observatoire du Pic du Midi de Bigorre en Pyrénées centrales. Des milliers de touristes le visitent chaque année. Bien peu d’entre eux savent cependant pourquoi cet Etablissement fut fondé, quelle est la portée scientifique des recherches qui y ont été poursuivies, quelles est la vie des hommes qui y demeurent, des hommes qu’à cette époque on appelait des savants et, enfin quels sont les développements, les projets qui faisaient déjà de l’Observatoire l’un des laboratoires d’altitude les plus importants, et même le plus puissamment équipé dans certains domaines. Mr Gentili qui a travaillé lui-même sur le Pic, raconte sur un livre fort bien documenté l’histoire de l’Observatoire qui court de depuis le début de l’aventure pour s’achever en 1954. C’est un résumé assez compact que je vous propose afin de découvrir une œuvre qui fait honneur à ces pionniers d’une autre époque qui se sont succédé, et qui, par les résultats obtenus ont permis de contribuer à maintenir la France à son rang dans la Recherche Scientifique ! Le Pic du Midi, on devrait l’appeler Pic du Midi de Bigorre et même Pic du Midi de Bagnères-de-Bigorre est situé à une quinzaine de km de la ville de Bagnères-de-Bigorre, station thermale réputée, l’une des sous-préfectures des Hautes-Pyrénées. Un sommet de 2900mètres, pour un alpiniste, c’est une toute petite montagne, qui ferait figure de colline dans le Massif du Mont-Blanc ; ce n’est même pas un des plus hauts sommets des Pyrénées Centrales où de nombreux pics dépassent les 3 000 mètres. Quelle est donc la raison pour laquelle ce sommet a attiré de tout temps les visiteurs, et, depuis plusieurs siècles, les savants pour les observations scientifiques ? En fait, il y en a plusieurs raisons : son isolement qui en fait un merveilleux belvédère, sa facilité d’accès, la pureté de son ciel. Le Pic fait partie des Pyrénées Centrales mais il n’est pas englobé dans la chaîne principale. Le col du Tourmalet (2215 m) bien connu des touristes qui s’y rassemblent en foule compacte au moment du Tour de France permet un accès direct et la route Bagnères-Barèges, dite « route thermale », y passe. De ce col partent 2 profondes vallée, celle de Gripp et de Luz ; le Pic du Midi se trouve donc détaché en avant de la grande chaîne, comme un éclaireur, ses voisins immédiat sont beaucoup plus bas que lui. D’autre part, le Pic est le premier sommet un peu élevé qui se présente en venant de la plaine, il est donc véritablement isolé de tous les côtés et, l’admirable panorama que l’on peut contempler du sommet est tout à fait comparable à la vue que l’on aurait d’un avion. A l’Est, la vue atteint bien au-delà des montagnes de l’Andorre ; à l’Ouest, elle touche la Rhune, au bord de l’océan, et l’on voit, le soir, briller le phare de Biarritz. Du côté Nord, la plaine, à perte se vue, avec ses villes et villages d’une netteté extraordinaire, ses maisons et ses clochers, son damier de champs multicolores, la Garonne, et ses méandres qui brille au soleil. Au Nord-Est, les sommets de la Montagne Noire distants de 230 km se raccordent progressivement à ceux du Massif Central couverts de neige et brillant merveilleusement à 315 km de distance. Ils ont été du reste photographiés ce jour-là, avec la plus grande netteté, par 2 savants du Pic du Midi, Messieurs Lyot et Camichel.

 

Seulement 50 millions d'années !

Écrit par Super User. Publié dans Nos Pyrénées.

Les Pyrénées surgirent à l'ère primaire mais elles connurent une nouvelle série de soubresauts ; c'était à l'ère tertiaire, il y a seulement 50 millions d'années. Ce milieu de haute montagne essentiellement granitique donne aux Pyrénées sa beauté sauvage. Les glaciers ont presque tous disparus. En se retirant lors du réchauffement de la Terre, ils ont raboté la montagne, formé des vallées et disséminé dans les cuvettes un dense collier de lacs d'altitude aux eaux bleues, vertes, turquoises ou émeraudes. Ils fondent la vraie richesse du massif. Incontestablement, le côté oriental de la chaîne des Pyrénées est gâté, si nombreux les étangs que je ne peux les citer tous; plus beaux les uns que les autres, chacun possède sa légende. La nature les ceinture de forêts et les couronne de pics qui ne cessent de se contempler. Chaque miroir exhibe sa beauté naturelle pour remercier le randonneur de sa visite !