La fontaine-calvaire de la Trinité à Cléguérec

Écrit par Super User. Publié dans Fontaines.

La fontaine-calvaire de la Trinité à Cléguérec, commune du département du Morbihan en Bretagne.

Breton pur-sang, philosophe et écrivain de talent,Ernest Renan a écrit dans son ouvrage « Prière d’Acropole », une des plus belles pages dédiés aux fontaines sacrées et à la magie des eaux de Bretagne : «  Je suis née déesse aux yeux bleus, de parent barbares, chez les Cimmériens bons et vertueux qui habitent au bord d’une mer sombre hérissée de rochers, toujours battus par les orages…Les nuages qui paraissent sans couleur, et la joie même y est un peu triste, mais les fontaines d’eau froides y sortent du rocher, et les yeux des jeunes filles y sont comme vertes fontaines où, sur des fonds d’herbe ondulées, se mirent dans le ciel ».

Ernest Renan né le 28 février 1823 à Tréguier (Côtes d’Armor), est mort à Paris le 2 octobre 1892.

Le culte de l’eau est parmi les plus anciens à travers le monde. En Bretagne le culte se perd dans la nuit des temps et il faudrait sans doute remonter à la préhistoire pour en trouver la genèse. Avec une moyenne de 2 fontaines sacrées par village, on estime à plus de 2 000 le nombre de fontaines sacrées éparpillées dans la campagne dont une partie a été inventoriés par les services culturels. La plus emblématique est certainement la fontaine de Barenton aux multiples légendes située dans la forêt de Brocéliande. 

Fontaine du pont Carel Lamalou les Bains

Écrit par Super User. Publié dans Fontaines.

La fontaine sur le rond-point Carel valorise la porte d'entrée de Lamalou les Bains. Illuminé la nuit, ce décor dominé par le vieux viaduc renforce la coquetterie de la petite ville thermale du Languedoc. Lovée au coeur du Parc Naturel Régional du Haut-Languedoc, la contrée transpire de nombreux griffons dont l'eau est chargée de minéraux bienfaiteurs qui ont fait la réputation et la richesse de la petite cité languedocienne. 

Fontaine des Angelots à Narbonne

Écrit par Super User. Publié dans Fontaines.

 La fontaine de la place Voltaire à Narbonne. Photo de 1910. 

Grâce à la générosité d'un notable narbonnais et, conjointement à une subvention de la municipalité narbonnaise, une fontaine monumentale en fonte prend racine en 1894 sur la place Voltaire. Baptisée fontaine des Angelots, bien plus qu'une oeuvre artistique, ce fut une avancée sociale qui permettait alors d'alimenter en eau potable tout le faubourg. Dans les années 1930, la réalisation d'un réseau d'eau potable rend obsolète la fontaine et, comme dans différents lieux elle fut enlevée. Heureusement et contrairement à beaucoup de fontaines elle ne connut pas un destin funeste et fut installée à côté, au jardin St Paul. Protégée, elle échappe miraculeusement aux soldats allemands, alors occupants, qui récupéraient tous les monuments ou édifices en métaux pour les fondrent. Quelque peu usée par le temps, la fontaine a subit récemment une restauration pour retrouver son lieu d'origine, la place Voltaire. En quelque sorte, un retour aux sources de la fontaine ! 

La font del Gat à Montjuic.

Écrit par Super User. Publié dans Fontaines.

   La Font del Gat du Jardin Laribal sur la colline de Montjuïc à Barcelona est devenue au fil des années une chanson populaire de légende. 

 De nombreuses sources éparpillées jaillissaient sur les versants de la montagne de Montjuic. Au cours de la seconde moitié du XIXème et une bonne partie du XXème siècle, elles étaient des lieux de rencontres appréciées des habitants de Barcelona. La population travaillait beaucoup dans des conditions pénibles. Les moyens de transports inexistants et la mer complètement boudée à cette époque, ne permettaient pas de s’évader très loin et trop longtemps de la grande cité devenue étouffante. Dès lors Montjuic fut de nombreuses années la campagne et le jardin de Barcelona. L’aménagement des fontaines permis aux classes moyennes de se rassembler les dimanches et célébrer les jours fériés. Familles, couples et groupes d’amis ont joui de l’environnement naturel pour se détendre autour de magnifiques points d’eau.

Cependant, la Font del Gat était la plus populaire de toutes. Adossée à la colline de Montjuic, logée dans une grande niche en pierre rustique, tapissée de lierre grimpant, de la bouche d’un chat s’écoule un filet d’eau au murmure suave  et mélancolique. La tête du « gat » (le chat) sculptée en 1918 est l’œuvre d’un artiste catalan Joan Antoni Homs. Elle s’inspire d’une aubade du folklore catalan écrite par un écrivain, Joan Amich, s’intitulant « La Marieta a l’ull viù », (nom d’une jeune fille à l’œil vif) mais davantage connue sous le nom « En baixant la Font del Gat » dont la traduction en français signifie En descendant de la Fontaine du Chat.

Cette fontaine très populaire dans le Parc Laribal fut jadis un lieu prisé où familles et amis se retrouvaient pour une « Fontade » (rassemblement festif autour d’une fontaine) les jours fériés pour pique-niquer, s’amuser, danser et profiter de l’eau de source, limpide et fraîche. On mangeait, chantait, dansait, jouait sous les frondaisons tout en profitant de l’excellente et rafraîchissante eau de source. La fontaine ajoute sa forte empreinte au décor du superbe Jardin Labiral façonné par un talentueux ingénieur-paysagiste français Jean Claude Forestier. Ce belvédère permettait d’embrasser, dans toute sa splendeur, la ville et ses alentours. 

Un filet d'eau, une niche rustique, un banc en pierre : la Font del Gat est depuis toujours la plus populaire des fontaines de Montjuïc et de Catalunya !

Refrain de la chanson La Font del Gat ou Marieta de l’ull viù.

En catala                                         traduction en français

Baxant la Font del Gat                              Descendant la fontaine du Chat

Una noia, una noia                                    Une jeune fille, une jeune fille

Baxant la Font del Gat                              Descendant la fontaine du Chat

Prégunteu-li com es diù,                            Demandez lui son prénom

Marieta, Marieta                                       Marieta, Marieta

Prégunteu-li com es diù                             Demandez lui son prénom

Marieta de l’ull viù.                                   Marieta de l’œil vif.