Le contrôle des eaux

Écrit par Super User. Publié dans Inf' eaux usagers.

        Dans les communes rurales de faible importance, la qualité des eaux distribuées doit être vérifiée légalement 2 fois par an. Tant techniquement qu’économiquement, il est impossible d’effectuer un contrôle permanent identique à celui des grandes villes. En conséquence, et contrairement aux idées reçues, c’est dans les grandes villes que la qualité de l’eau en général est la plus sûre et la plus constante et, dans les petits villages que la qualité chimique (nitrates agricoles, pesticides) et bactériologique (pollution du réseau, contamination par les épandages) est la plus aléatoire

 

Bonnes résolutions pour 2017.

Écrit par Super User. Publié dans Inf' eaux usagers.

Bonnes résolutions pour 2017.   Aujourd’hui, tourner le robinet ou appuyer sur un bouton permet d’obtenir autant d’eau d’excellente qualité que l’on peut souhaiter. Ce geste facile n’est pas une raison pour gaspiller cette ressource, ce qui a alourdit le tarif, une première fois, pour la rendre potable, puis, une seconde fois, pour assainir une eau souillée, une opération indispensable très coûteuse au regard de la complexité des nouveaux polluants.

Commencer l’année 2017 avec une forte motivation en termes d’économies d’eau et d’élimination de substances nocives est une excellente initiative.

Pour votre intérêt personnel et collectif, n’oubliez les bons gestes :

  Ne gaspillez l’eau, attention aux fuites.

Ÿ  Evitez de jeter dans l’évier des produits polluants.

Vérifiez régulièrement votre réseau de distribution d’eau potable

Surveiller régulièrement votre consommation. Même en cas de fuite, le volume enregistré par le compteur vous sera Ÿobligatoirement facturé

Ÿ Respectez les doses des produits de lavage.

Ÿ  Limitez l’usage des désherbants.

Un réseau d’eau potable nécessite une attention particulière.

Ÿ  Protéger votre installation contre le gel. Les conséquences de cette détérioration seraient à votre charge.

Ÿ  En retournant dans une maison inoccupée depuis plusieurs jours, plusieurs semaines, à plus forte raison plusieurs mois, il importe de faire couler abondamment l’eau du robinet. Afin d’éviter le gaspillage, profitez de cette eau pour arroser les fleurs.

Un grand pas en avant.

Écrit par Super User. Publié dans Inf' eaux usagers.

      De nos jours, il suffit d’ouvrir un robinet pour qu’une eau potable coule en abondance, 24 heures sur 24. Mais il n’en en a pas été toujours ainsi ! Avant 1950, l’eau était puisée là où elle se trouvait : à la rivière, à la source, à la fontaine, au puits. La qualité de l’eau n’était guère une question que se posait la population. Bien que moins polluée que maintenant, cette eau, parfois insalubre, causait des maladies et était la source d’épidémies graves. Aujourd’hui l’eau potable est acheminée partout grâce au réseau de distribution. Elle est conduite de l’usine de production d’eau potable jusqu’à chaque maison à travers un réseau de canalisations enterré souvent après avoir fait une halte dans un réservoir. Ces réservoirs peuvent être surélevés ou enterrés, il s’agit de châteaux d’eau. Depuis les années 2000, 97% des foyers sont raccordés au réseau de distribution d’eau potable. Si cette eau de qualité coule à volonté cela ne dire en aucun cas de la gaspiller, bien au contraire, il faut protéger et économiser cette ressource précieuse ! 

La première cause de mortalité dans le monde, 

c'est l'eau non potable.

Contrôle très strict de l’eau du robinet.

Écrit par Super User. Publié dans Inf' eaux usagers.

01 octobre 2016     L’eau du robinet est le produit alimentaire le plus contrôlé. L’eau est surveillée et analysée par plusieurs organismes indépendants les uns les autres pour détecter la moindre trace de pollution et réagir le plus rapidement possible. Près de 70 paramètres garantissent un contrôle permanent de sa qualité depuis sa captation, son stockage dans les réservoirs d’eau, tout le long du réseau de distribution, jusqu’au robinet. Les résultats des analyses sont obligatoirement affichés dans toutes les mairies de France et d’Outre-mer.

L’eau potable est la boisson qui étanche le mieux la soif. A la fois désaltérante et saine, elle se distingue par sa qualité et son prix imbattable. L’eau est la plus importante de toutes les denrées alimentaires et indispensable à tout organisme vivant.

Le corps humain contient jusqu’à 60 % d’eau. Le métabolisme humain a besoin d’environ de 25, milles d’eau par jour. Pour fonctionner de manière optimale, notre corps doit bénéficier d’un apport d’eau suffisant.

Les aliments solides nous fournissent environ 1 litre d’eau par jour. Il faut donc boire au minimum 1,5  litre d’eau supplémentaire par jour. Cette quantité peut augmenter en fonction du poids corporel et de l’activité exercée (travaux lourds, activité sportive).

Notre organisme élimine l’eau de diverse manières : par l’urine, la transpiration, la respiration et les selles. Comment savoir si on boit assez ? Il suffit d’observer la couleur de l’urine : si elle est jaune claire, tout va bien. Sinon, il faut boire davantage.

L’eau est désaltérante. L’eau calme efficacement la soif sans augmenter la sensation. C’est tout le contraire des boissons qui contiennent de l’alcool, du sucre ou de la caféine : plus on boit, plus on a soif. C’est pourquoi il faudrait toujours boire au moins un verre d’eau avec chaque tasse de café ou verre de vin.

L’eau ne contient ni calorie, ni sucre. Buvez de l’eau pour garder la ligne : elle est sans sucre et ne contient aucune calorie. Lorsqu'elle est saine et minéralisée sans excès, elle est vraiment la boisson idéale et désaltérante. 

Encore une étude !

Écrit par Super User. Publié dans Inf' eaux usagers.

Selon des études, plus la conscience que l’environnement se dégrade est forte chez le consommateur, plus ce dernier achète de l’eau minérale, (Nord et Ouest de la France). A l’inverse, lorsque les consommateurs sont confiants dans l’état de leur environnement (Sud de France), leur consommation d’eau du robinet augmente au détriment de l’eau minérale.