Action éco-citoyenne

Moratoire au secours du mérou.

Écrit par Super User. Publié dans Action éco-citoyenne.

             Depuis Le monde du silence, tourné en 1956 par Louis Malle et Jacques Cousteau, le mérou est devenu l'emblématique poisson  de la Méditerranée. Avec ses 1,40 m de long à l’âge adulte, ce grand poisson à la livrée sombre et tachetée est, malgré ses allures débonnaires, un grand prédateur qui se nourrit de crustacés, poissons et céphalopodes. Cependant, c’est un poisson casanier qui s’éloigne peu de son territoire et affectionne les fonds rocheux qui lui procurent de nombreuses cavités dans lesquelles il évolue. Mais le mérou est surtout un poisson curieux qui se laisse facilement apprivoiser, à la grande joie des plongeurs sous-marins. C’est probablement cet excès de confiance qui lui a valu sa quasi-disparition dans les années 1980. Devenu une proie facile et un trophée recherché par les pêcheurs en tous genre, il était devenu urgent de le protéger. C’est ainsi qu’en 1993, un premier moratoire interdisant la chasse sous-marine du mérou est proclamée en région PACA, complété quelques années plus tard par une interdiction de pêche à la ligne. Mais l’espèce n’est pas encore sauvée et gageons que la reconduction du moratoire, qui a pris fin en décembre 2013, permettra aux descendants de « Jojo le mérou » de vivre encore de longues années.

Dicton. Les vertus se perdent dans l’intérêt,

comme les fleuves se perdent dans la mer.