Sur & sous l'eau

Parc aquatique insolite !

Écrit par Super User. Publié dans Sur & sous l'eau.

              Dans le centre-ville de Stockholm, l’île de Längholmen, sur le lac Mälaren, est célèbre car elle fut le plus grand pénitencier de Suède pendant plusieurs décennies. Pour s’évader, mieux valait être un bon nageur ! Lorsque le dernier prisonnier quitta cette prison au milieu du lac en 1975, la rénovation s’activa pour transformer le "château" en hôtel et auberge de jeunesse qui accueillit les premiers visiteurs en 1989 ! Sans faire de bêtises on peut dormir en milieu carcéral ! A titre préventif vous pourrez visiter un petit musée qui retrace l’austère vie de la maison d’arrêt pour vous imprégner de cette atmosphère de prisonnier ! Sur la façade principale un imposant portail métallique plein cintre vous invite à pénétrer dans un vaste hall spacieux, éclairé naturellement, à chaque étage de longues corniches avec rambardes translucides desservent les cellules. De grandes baies ont remplacé les lucarnes. Si les légendaires barreaux ont disparu, les portes blindées avec les numéros de cellules au-dessus du linteau sont d’origine. On dîne dans la cantine de la prison ; pour éviter une rébellion la cuisine est séparée par une inébranlable grille. Les geôliers sont remplacés par de souriantes jeunes filles habillées en bagnard. Les chambres de taille modestes sont composées de plusieurs geôles. Une table, deux chaises, le mobilier est volontairement sommaire, mais heureusement, les lits sont assez confortables. La décoration rappelle l’ancienne fonction de la bâtisse : les chaînes d’acier pour tenir les tablettes de nuit, des graffitis sur les cloisons et des caricatures d’ex-détenus et, fin raffinement, posé sur une humble étagère un pyjama de prisonnier, style bagnard ! Cette île, jadis lieu de privation de liberté et de souffrance, transformée en parc aquatique et de loisirs est devenu un espace de loisirs à la mode de la capitale suédoise. Le "maton" vous remettra, dès votre arrivée, les grosses clés d’origine de votre geôle pour faciliter votre évasion ! Chut, faut surtout pas l’ébruiter, il risque d’aller en "tôle" et il ne sait pas nager !