Sur & sous l'eau

Le grand voyage des saumons.

Écrit par Super User. Publié dans Sur & sous l'eau.

          Né en eau douce sur les gravières des cours supérieurs des rivières fraîches, le saumon y passe entre 18 mois et trois ans. Lorsqu’il atteint une quinzaine de centimètres, il entend soudain l’appel de la mer. Sa robe change de couleur, délaissant la tenue jaunâtre et terne des poissons d’eau douce, il endosse la livrée argentée des grands coureurs des mers ; il devient smolt. Le jeune saumon quitte son paysage natal, descend la rivière et part dans la mer profonde. On a démontré depuis peu que les saumons d’une même famille se retrouvaient sur les mêmes terrains de chasse à des milliers de kilomètres de leurs rives de départ. C’est ainsi que les saumons de l’Atlantique vont tous grandir dans les parages du Groenland où ils se nourrissent de crevettes, de hareng et de capelans qu’ils trouvent en grande quantité. Au bout de deux ou trois années de mer, le saumon est adulte. Il pèse de 5 à 10 kg, possède des muscles d’acier. Alors il entreprend son voyage de retour vers la rivière natale où s’accomplira la reproduction. Il se hâte et parcourt en un temps record d’incroyables distances, navigue avec une précision étonnante, retrouve sa rivière, s’y engouffre et, dans un effort puissant, sans même s’alimenter depuis son départ des eaux marines, monte jusqu’au lit de sable où la femelle lâche enfin ses œufs précieux aussitôt fécondés par le mâle. Puis totalement épuisé par cette randonnée fantastique et son devoir de reproduction accompli, le saumon meurt dans la plupart des cas, avant d’avoir pu repartir.