Junior à la Font Nova

Le phare de Rosas

Écrit par Super User. Publié dans Junior à la Font Nova.

El far de Roses (en catalan) est l’héritier d’une longue tradition de signaux lumineux côtiers remontant au moins à l’an 1304 situés sur le lieu où se trouve « el castell de la Trinitad » (le château de la Trinité) sur le « Puig dels Fars » (colline des Phares). Mis en service en septembre 1864, il est situé légèrement en contrebas, assis sur la pointe de la « Poncella » à 24 mètres au dessus du niveau des flots de la Méditerranée. Sa construction sous le règne d’Isabelle II s’intègre dans un plan général de l’Etat espagnol d’installer un réseau de signalisation maritime sur la côte catalane. Au début, la lampe fonctionnait à l’huile, plus tard avec de la paraffine et à partir de 1883 on a utilisé le pétrole. L’électrification date de 1921

Sur le plan architectural, le phare de Roses ressemble aux phares du cap de Creus à Cadaquès et de s’Arnella à Port de la Selva. Il comprend deux parties, une rectangulaire de 324 m2 et une deuxième circulaire en forme de tour, en haut de laquelle se trouve la lanterne. La lumière blanche porte à 19 miles nautiques (35 km).

Aujourd’hui, l’automatisation a pris le relais en concordance avec le phare des îles Mèdes et les lumières du port de Roses. Il joue un rôle important pour la sécurité des bateaux de pêche et pour la navigation de plaisance en plein essor sur la Costa Brava. 

Le phare de Roses posé sur le "Puig dels Fars" sécurise la navigation depuis 155 ans la baie de Rosas.