Junior à la Font Nova

Le rorqual bleu.

Écrit par Super User. Publié dans Junior à la Font Nova.

        Ce poisson hors norme est un phénomène. A sa naissance il pèse déjà autant que 30 hommes et dépasse en longueur la hauteur d’une girafe adulte. Lui lorsqu’il est adulte, il est aussi lourd que 17 autobus soit 200 tonnes, et mesure 33,50 m du museau à la queue. Un humain pourrait nager dans certaines de ces vaisseaux sanguins. Son cœur à la taille d’une grosse voiture. C’est le plus gros animal peuplant la planète !

Le rorqual bleu, appelée également baleine bleue nourrit, son énorme corps presque exclusivement de krill, des animaux pas plus grands  que le doigt d’un enfant. Pour se constituer une couche de graisse assez épaisse pour survivre à la période de reproduction le cétacé doit dévorer quotidiennement quelque 4 tonnes de krill. Il nage bouche ouverte parmi les colonies de krill, qu’il piège en refermant les mâchoires. Il expulse ensuite l’eau en pressant la masse de krill contre ses fanons avec une langue pesant autant qu’un éléphant.

Le rorqual bleu était un trophée de choix au temps de la chasse baleinière. Bien qu’il soit protégé depuis 1967, ses effectifs restent bas. La population mondiale est estimée à quelque 3 000 individus, soit 1 % des effectifs dénombrés avant que ne s’ouvre l’ère de la chasse baleinière à grande échelle, au début du XXème siècle. Sa population semble néanmoins se reconstituer lentement dans la plus grande partie de son aire de répartition. Mais seule la population du nord-est du Pacifique s’est accrue significativement. Un rorqual bleu pygmée, version compacte du rorqual bleu, peuple l’hémisphère Sud, principalement l’océan Indien. Il demeure dans des eaux tempérées toute l’année. Beaucoup plus petit que son cousin, il mesure tout de même jusqu’à 22 m.

J’oubliais de préciser que le souffle de ce superbe animal peut atteindre la hauteur de 12 m et qu’il déplace sa masse à la vitesse maximale de 48 km/heure.