L'eau c'est la Santé

Attention à l'hydrocution

Écrit par Super User. Publié dans L'eau c'est la Santé.

           Après une longue exposition au soleil, il est préconisé de pénétrer progressivement dans l’eau pour un bain ou se mouiller la nuque et la poitrine au minimum. Ces précautions sont les bons moyens pour éviter l’hydrocution, dite aussi « syncope d’immersion », qui peut survenir lorsque le corps passe trop brutalement du chaud au froid. En effet après un bain de soleil, sous l’effet de la chaleur, les vaisseaux sanguins se dilatent et le rythme cardiaque s’accélère pour tenter de refroidir le corps. Lorsque l’on plonge brutalement dans la mer à 20° Centigrades, la chute soudaine de température provoque, via le système nerveux, une contraction brutale des vaisseaux sanguins qui fait monter la pression artérielle. En réaction, le cœur ralentit, ce qui peut entraver la bonne oxygénation du cerveau et provoquer une perte de conscience. Asperger d’abord les zones riches en récepteurs thermiques comme la nuque, le torse ou l’abdomen permet donc d’informer le système nerveux de cette baisse prochaine de température ambiante. Le corps réagit alors moins violemment lorsqu’il y est confronté. En vacances, la mer est source de plaisirs mais la prudence est toujours recommandée !