L'eau c'est la Santé

Situation dramatique.

Écrit par Super User. Publié dans L'eau c'est la Santé.

29 avril 2016.                                                    Situation dramatique, les chiffres sont éloquants et...désolants ! 

Dans le monde, 2 milliards de personnes ne disposent pas de système d’assainissement amélioré, ce qui représente 38% de la population mondiale. Mais encore, 1,2 milliard de gens très pauvres n’ont d’autre possibilité que de déféquer dans la nature ! Ce sont encore 300 millions d’enfants de moins de 5 ans qui n’ont pas accès à un minimum d’installations sanitaires améliorées, soit 46% de la population des moins de 5 ans. Il faut savoir que chaque jour 5 000 enfants de moins de 5 ans meurent de maladies diarrhéiques liées au manque d’eau potable, d’installations sanitaires et d’hygiène. En Afrique, 2% seulement de la population dispose d’un accès à l’assainissement. Dans le monde, 90% des eaux résiduelles et 70% des déchets industriels sont rejetés sans traitement préalable. Seulement 10% de l’eau contaminée est traitée. Chaque année 200 millions de tonnes d’excréments humains finissent dans les fleuves et rivières. Un terrain extrêmement favorable à la prolifération microbienne ; les spécialistes estiment qu’un gramme d’excréments abrite 10 000 virus, 1 million de bactéries, 100 œufs de parasite. Une des raisons, entre autres, qu’en Afrique subsaharienne, la moitié des lits des hôpitaux est occupée par des patients souffrant de maladies véhiculées par les matières fécales.

La construction des réseaux d’assainissement est un problème majeur à l’échelle mondiale. L’objectif des Nations unies est de diminuer par deux le nombre de personnes n’ayant pas accès à des sanitaires dans les prochaines années mais la tâche s’annonce très ardue.
L’assainissement est-il un luxe ? A vous d’apprécier la liberté d’en être équipé !