Légende du fleuve Niger

Écrit par Super User. Publié dans Album photo.

La légende de la naissance du fleuve Niger. Afrique.

Il y a très longtemps vivait au royaume des Bambara une vielle femme qui possédait un superbe taureau bien en chair. Hélas, la famine commença à faire des victimes et le chef du village pria le roi d’acheter à la dame âgée le taureau qui pourrait nourrir tout le village. Elle refusa l’offre royale, trop attachée à sa bête qu’elle chérissait. Sa majesté autorisa le rapt du bovidé. Les villageois s’en emparèrent et tentèrent de l’égorger, mais aucun couteau ne pénétra le cuir de la bête. Le roi dut à nouveau négocier, fit comprendre à la dame la dramatique situation de la population. Enfin, elle consentit de tuer son taureau mais exigea que la graisse de l’animal lui revienne dans une jarre qu’elle entreposa dans sa case. A la nuit tombée, la graisse fondit, coula à l’extérieur du vase et se transforma en une belle jeune fille qui se mit à nettoyer la modeste demeure, mais dès les premières lueurs de l’aube, elle réintégra la jarre et s’y liquéfia. La vieille femme, au matin, s’aperçut du changement.

La nuit suivante, elle épia par le trou de la serrure et lorsque la graisse prit forme humaine, elle se démasqua. De cette rencontre nocturne naquit une amitié. La vieille obstrua toutes les ouvertures pour que la jeune fille n’ait à craindre la lumière du jour. La rumeur se répandit dans le village. Un chasseur l’aperçut et se précipita chez le roi et lui déclara: Sire, il y a chez la dame du taureau une jeune femme d’une beauté admirable. Je souhaite l’épouser mais la vieille femme refuse de me donner sa main.

Intrigué le roi se déplaça pour se faire sa propre opinion et succomba aussitôt au charme prodigieux de la gracieuse jeune fille. Il décida immédiatement de faire de la belle son épouse. Elle accepta à condition de ne jamais voir la lumière du jour. Sans poser la moindre question, le monarque accepta. Des instants de bonheur s’ensuivirent sans le moindre nuage.

Mais un jour, il dut partir visiter les provinces de son royaume. Les deux premières épouses, jalouses, en profitèrent pour ouvrir les volets des pièces où la jeune femme passait ses journées. Instantanément, elle se mit à fondre, coula sur le sol, passa sous la porte et s’écoula vers la vallée. Elle devint le Niger.

À son retour, le roi fou de douleur et toujours éperdument amoureux se transforma en hippopotame et se jeta dans le fleuve. Les épouses, ayant ordre de le suivre pour l’éternité se transformèrent: l’une en caïman et l’autre en poisson. Depuis ce jour, le Niger, sous le regard  des crocodiles, caresse les hippopotames tandis que les poissons les évitent prudemment.

Nos plus belles plages.

Écrit par Super User. Publié dans Album photo.

              La course aux petites plages de caractère est presque devenue un sport de compétition durant la haute saison. Quelques suggestions pour conjuguer nature sauvage, plaisirs marins et sable chaud entre les orteils, sans aucun stress. Pour se rafraîchir dans des lieux sauvages et parfois méconnus des touristes, ou au contraire sur des plages devenues mythiques au fil des années. Les plages bondées, identiques les unes aux autres, parasols à perte de vue et mosaïques de serviettes de bains sur des kilomètres devient en haute saison le décor banal sur le littoral méditerranéen. Il existe heureusement encore de petits coins de paradis où les embruns ne sont pas encore totalement masqués par les effluves des crèmes solaires. Certaines se méritent après une rude marche, d’autres sont faciles à conditions de posséder un bateau, d’autres encore très accessibles et forcément plus fréquentées, seront à découvrir au petit matin, à la fraîche.

La plupart de ces plages appartiennent à des espaces protégés : on se retient donc de cueillir les fleurs, et bien sûr opération zéro déchet après le pique-nique. Attention également, qui dit « sauvage » dit aussi souvent baignade non surveillée. On ouvre l’œil, donc, pour ne garder que le meilleur des moments passés sur ces superbes sites de notre région. 

IMG 4833Protégé des vents par les hautes falaises verticales, la "plagette" de Sa Boadella à Lloret de Mar, est un authentique lieu de vacances agréables sur la Costa Brava.

 Tossa de Mar, la cité médiévale. 

IMG 5276Després l’escultura de la Gavina, la magica platjà de sorra fina es diu Menuda de Tossa de Mar.

En français : Après la sculpture de la Mouette, la plage de sable fin magique s’appelle Menuda (en français Menue) de Tossa de Mar Costa Brava.

La plageta de Calella de Palafurgell.

IMG 3759La minuscule Plageta de Calella de Palafrugell sur la Costa Brava est grande comme un mouchoir de poche. On a envie de l’emporter chez soi ! 

 

A l'entrée de Banyuls sur Mer.

IMG 8789Située à l’entrée de Banyuls, la crique de St Elme offre beaucoup de bien-être accompagnée d’une ambiance familiale. Un poste de secours, un stand de location d’engins nautiques, quelques places de parking et une petite fenêtre sur l’horizon de la Méditerranée incitent à s’installer au bord de l’eau pour une agréable journée ! 

La plage du môle grec à La Escala

IMG 2274La plage  située sur le golfe de Roses (classé parmi les plus beaux golfes de la planète en compagnie de prestigieux sites) offre une vue sur le môle construit par les Grecs il y a 2 500 ans au hameau médiéval de Sant Marti d’Empùries à La Escala. 

La crique del Raguès à Collioure.

IMG 6503La minuscule crique del Raguès à Collioure située sur la route de Port-Vendres

Les plages de l'anse de Paulilles.

Le site de Paulilles à Port-Vendres en direction de Banyuls sur Mer, ancien site Industriel, propose trois petites plages de sable fin dans une anse magnifique, la plage del Forat (plage du Trou), la plage del Bernadi et la plage del Migt ou du Milieu (photo ci- dessous). 

IMG 3162La plage del Migt sur le site de Paulilles à Port-Vendres. La plage del  Migt  (Milieu en français) possède un lit de sable fin, un poste de secours, un musée industriel interêssant,  un point information, un point bar et restauration rapide, un vaste parking et une sublime fenêtre pleine nature ouverte sur la Méditerranée. Toutefois, un inconvienant dû à sa forte notoriété : pour poser sa serviette sur ce site magique, il faut être matinal ! 

El Port de la Selva, un village authentique.

 IMG_5460.JPG Fin septembre, sur la plage abandonnée touristes, coquillages et crustacés s'en sont allés...

Torra del Rellotge Barcelona.

Écrit par Super User. Publié dans Album photo.

Torra_del_Rellotge.jpg

En catalan: Sobre el moll del Pescador, laTorra del Rellotge dins el Port-Vell de Barcelona. Cuan el vell far basti en1772 està inùtil, fust modificat en rellotge en1904. 

En français: Sur le quai du Pêcheur, laTour de l'Horloge dans le Vieux-Port de Barcelone. Quand le vieux phare bâti en 1772 fut inutile, en 1904, il fut modifié en horloge. 

Jardin Santa Clotilda

Écrit par Super User. Publié dans Album photo.

jardi_Sta_Clotilda.jpg

Le Jardin Santa Clotilde à Lloret de Mar (Costa Brava) est assis sur une falaise dominant Nostra Mar. Sur ce balcon le visiteur, entre ciel et terre, parcourt un superbe univers de verdure : arbres, arbustes, parterre de fleurs jalonnés de sculptures, fontaines, piéces d'eau. Les allées, de terrasses superposées en escaliers, conduisent à des placettes meublées de bancs en pierre invitent à respirer l'air pur du large en méditant devant le fabuleux tableau de la Méditerranée que Santa Clotilda propose. Ce jardin, généreux et romantique mérite la visite ... et les sirènes aussi ! 

Lac St Jean en hiver.

Écrit par Super User. Publié dans Album photo.

Lac_St_Jean_en_Hiver_01.jpgLes colverts et les pigeons se rassemblent comme pour se soutenir car l'hiver n'a pas encore dit son dernier mot. L'ouverture de la pêche à la truite va apporter de l'animation autour du plan d'eau de St Jean Pla de Cort, ensuite le printemps réveillera la nature.