L'eau qui chante

Les paillotes : stars des plages.

Écrit par Super User. Publié dans L'eau qui chante.

                Du littoral catalan à la Camargue, sur les quelques 220 km de côte qui longent le golfe du Lion, l’été, les paillotes émergent du sable comme les champignons dans la forêt en automne. Aucune ne se ressemble, chacune amène sur la plage son concept, sa déco, son ambiance, sa gastronomie et toutes cultivent un esprit écolo, bohème et cool.

Lors de la saison 2018, le département de l’Hérault comptait 74 concessions, celui des Pyrénées Orientales accueille 47 clubs de plage répartis sur 10 communes, 14 paillotes saisonnières dans l’Aude et 13 dans les Gard.

Familiale, sportive, relaxante, festive, écolo, exotique et, gastronomique, chaque paillote a son concept pour attirer le client. Les plagistes trouvent leur inspiration dans des concepts dénichés à l’étranger. Face à la mer, les paillotes ont parfois des allures de plages du bout du monde : parasols hawaïens, meubles et éléments de maisons chinés en Inde, décors tahitiens, totems, ombrelles chinoises, palmiers, lits à baldaquin, c’est à celui qui apportera la touche la plus exotique ou insolite de façon à s’imaginer en Thaïlande, Indonésie, Bali, Cuba ou je ne sais quelle île paradisiaque de l'océan  Pacifique. Certaines paillotes sont de véritables lieux de rencontre jusqu’au bout de la nuit dans un environnement de vacances où les Dragons catalans viennent fêter la victoire du dernier match contre les coriaces Anglais et les « socios » ergoter sur le recrutement de l’USAP ou du « Barca ».  C’est du bonheur de déjeuner, bronzer, s’amuser, danser, festoyer le soir venu face à la Méditerranée en écoutant le ressac des vagues et les derniers tubes musicaux à la mode. 

L’Etat, propriétaire du domaine maritime veille à maîtriser l’expansion des clubs de plage et accorde des concessions en nombre limité, renouvelés périodiquement, en cinq et douze ans selon les communes. Des baux précaires très convoités. Le montage de la structure en bois débute début avril sur une surface d’environ 1 500 m2 qui nécessite 1 mois environ de travail : cuisines, décor, sono et mise en place de tout le matériel. Après 5 ou 6 mois d’activité estivale intense, les paillotes sont démontées, évacuées faisant plage nette. Les plages désertées retrouvent leurs aspects naturels, il ne reste plus que quelques promeneurs nostalgiques de la belle saison, de l'éternelle beauté de la mer et les tuyaux de raccordements.

En France, la plage est à tout le monde. On peut aussi préférer se tenir à l’écart des pôles d’attraction, poser sa serviette sur le sable, sortir le pique-nique et profiter des bienfaits de la mer sous son parasol, tout simplement mais, logiquement le dépaysement, le cadre idyllique et un service de qualité a un coût ! 

  Sur la plage de Canet, la paillote est un espace de détente à quelques pas de la Méditerranée. Pas besoin de voyager à l'autre bout du monde pour dénicher un lieu idyllique; en Languedoc, en Roussillon ou sur la Costa Brava les plages n'ont rien à envier aux paradis exotiques.