L'eau qui chante

La truite, le grand jour.

Écrit par Super User. Publié dans L'eau qui chante.

Lac_de_Darnius.jpgUn trio de vieux pêcheurs ont choisi la manière douce pour titiller la "Fario" sur le barrage de Darnius en Empordà. 

L’ouverture de la pêche à la truite tant attendue par des milliers d’amateurs chaussés de bottes, amoureux de l’espace aquatique pleine nature, sera autorisée au petit matin du 14 mars 2020. Dès l’aube, les lacs, les rivières et les torrents seront assiégées par une armée de pêcheurs bardés de cannes dernier cri et beaucoup de motivation car la truite, depuis les temps immémoriaux, est le trophée le plus prisé dans nos rivières et lacs d’eaux douces. La pêche est une occupation agréable et conviviale dans une nature apaisée, généreuse et bucolique mais ce beau poisson aux couleurs splendides est un animal sauvage et fantasque dont la méfiance amplifie la complexité de la traque du chevronné pêcheur qui, en jouant au chat et la souris, utilise les connaissances et l’expérience engrangées sur les berges des rivières, torrents et lacs.

La  truite réside facilement dans un lac, un torrent ou une rivière avec de l’eau de grande qualité, propre et fraîche. Mais la difficulté et la magie de cette pêche consiste à rechercher sur quel type de poste se cache le poisson, quel leurre, quelle technique, quel jour ou quelle heure ? Une alchimie où les savoir-faire, le vécu et la patience de ce loisir s'impose dans le jeu subtil du poisson et du pêcheur, adoucit par le chant de l'eau qui s'écoule et les bruissements d'un espace naturel singulier composé d’une biodiversité faunique et florale remarquable que le printemps nouveau s'empresse de fleurir et colorer.    

Ramener à la maison une belle truite à la chair tendre et délicate, au goût fin et prononcé serait, en toute modestie, une formidable récompense en ce jour d’ouverture en prélude d'une nouvelle saison en pleine nature qui s'annonce palpitante. 

Bonne journée et réussite à tous les pêcheurs ! 

 

 Victoire des Waorani.

Quand le gouvernement équatorien a tenté de vendre aux compagnies pétrolières 200 000 hectares de terre appartenant à mon peuple, nous l’avons assigné en justice et demandé votre soutien. Vous avez répondu à notre appel, donnant à notre combat la visibilité et les ressources nécessaires pour remporter une victoire historique pour le peuple Waorani, les droits indigènes et la forêt amazonienne.

Déclaration de Nemonte Nenquimo, Présidente de l’organisation Waorani Pastaz.

Assurément une grande et belle victoire grâce à votre courage Madame la Présidente ; un précieux succès afin que le peuple Waorani vive en toute liberté sur les terres séculaires de leurs ancêtres.