L'eau qui chante

L’eau bénite.

Écrit par Super User. Publié dans L'eau qui chante.

                  Au chapitre des faits divers dans la presse française, plusieurs bénitiers, vous savez ces jolis petits bassinets en pierre qui à l’entrée des églises catholiques contiennent de l’eau bénite avec laquelle les fidèles se signent le front, ont fait parler d’eux.

A Nice, le curé d’une église de la vieille ville a décidé de priver les croyants d’eau bénite durant tout l’été, pour motif qu’il manquait de personnel pour s’occuper du bénitier et qu’il craignait donc, compte tenu de la canicule persistante, « la prolifération de moustiques –tigres » vecteurs de maladies ! A Château-Chalon, dans le département du Jura, des plaisantins ont remplacé l’eau de deux bénitiers de l’église par de l’eau de vie, à la grande surprise des touristes. A Notre-Dame de Paris, la rumeur a couru pendant quelques heures à la mi-août, que l’eau aurait été empoisonnée. La police n’ayant relevé aucune trace de poison dans les bénitiers, il n’est pas impossible cependant que des potaches y aient déposé des boules puantes incommodant plusieurs personnes. L’alerte a donc été vite levée et les bénitiers nettoyés à l’eau de javel. Ainsi soit-il !