L'eau irremplaçable pour l’humain

Écrit par Super User. Publié dans L'eau qui gronde.

         Irremplaçable pour l’humain, la faune et la nature, l’eau rend la vie possible sur Terre. Pourtant cette ressource naturelle sera sûrement la première ressource à se tarir au niveau mondial. Plus de la moitié des cours d’eau, zones humides et autres plan d’eau ont été détruits au cours des 50 dernières années. Avec de très graves conséquences pour le régime des eaux puisque les crues, inondations, sécheresses, disparitions d’espèces  animales et végétales se multiplient dramatiquement. La biodiversité a déjà diminuée de près de 50 %. D’ici 2025-2030, les deux tiers de l’humanité seront confrontés à plusieurs pénuries d’eau. Ce sont surtout les pays les plus pauvres qui subiront les catastrophes les plus dramatiques. L’eau constitue une priorité absolue : éviter la pollution des écosystèmes d’eau douce, sauvegarder les derniers cours d’eau naturels, développer une agriculture respectueuse de l’environnement

La question de l’eau est le grand sujet que le XXIème siècle doit traiter sur fond de changement climatique. L’eau potable est une ressource qui se raréfie, qu’il faut partager et répartir. Elle est plus que jamais au cœur des débats sur l’environnement et le devenir de notre « planète bleue » dont elle recouvre les deux tiers (2/3) de la surface. Non seulement essentielle au quotidien (alimentation, hygiène), l’eau participe très largement au confort de vie (loisirs, bien-être) et nourrit depuis toujours l’imaginaire des hommes, leur inspirant des œuvres d’art (peinture, sculpture, musique, littérature), des légendes et récit mythologiques, rituels religieux ou plus simplement de nombreux proverbes.

« Gloria », un mois et demi après.

Écrit par Super User. Publié dans L'eau qui gronde.

Un mois et demi après le passage la tempête « Gloria » et un état des lieux le bilan est lourd. Lors de son « séjour » sur la Costa Brava, « Gloria » a fait plusieurs victimes et d’importants dégâts au bord de la Méditerranée et aux cultures l’intérieur des terres.

En Roussillon et en Languedoc, on ne compte heureusement aucune victime mais beaucoup d’inquiétude car devant le danger que représentait la montée des eaux de nombreuses personnes ont quitté leurs maisons envahies par les eaux boueuses. Pris en charge par les équipes de secours, elles ont été hébergées dans les locaux municipaux. Heureusement, tout c'est bien passé. 

« Gloria » aura marqué son passage par le rejet sur les plages des dizaines et des dizaines de tonnes de bois flotté de toutes tailles et de plastiques dont le déblaiement sera fort coûteux, l’inondation des terres agricoles, les coupures électriques, les destructions des passages à gué, les dégradations sur les réseaux routiers, surtout l’effondrement de la nationale 116 totalement coupée, isolant les stations des sports d’hiver en pleine saison. Une nouvelle catastrophe qui marquera les esprits. 

Les habitants des villes et des campagnes du Languedoc-Roussillon ne sont pas passés loin du pire, « Gloria » ayant décidé de stopper ses précipitations diluviennes. Il était temps ! 

Cabanes_de_Fleury.jpgLors de la tempête "Gloria", la Méditerranée a rejetté pêle-mêle des dizaines de tonnes de bois flotté sur la plage des Cabanes de Fleury (Aude). Nul doute que le montant de la facture pour déblayer et nettoyer la plage afin de lui redonner son aspect sauvage mais propre sera très élévé. 

  Pays les plus gros pollueurs au monde.

Emissions de CO2 en 2018. Chiffres en millions de tonnes. Source de l’ONU.

1). Chine : 9 528           28,1 % du total              2). Etats-Unis : 5 145     15,2% du total.

3). Union Europe : 3 479        10,3% du total               4). Inde : 2 479    7, 3% du total.

5). Russie : 1 551          4,6% du total                6). Japon    1 148          3,4% du total.

7). Allemagne : 726       2,1% du total.               8). Corée du Sud : 698            2,1% du total.

9). Iran : 656        1,9% du total.                         10). Arabie Saoudite : 571      1,7% du total.

11).Canada : 550           1,6% du total.

La tempête « Gloria ».

Écrit par Super User. Publié dans L'eau qui gronde.

       Bien qu’annoncée par les services météorologiques, la tempête « Gloria » a surpris par sa brutalité et s'est déchaînée avec force; les pluies diluviennes et le vent violent provoquent des inondations en plaine et la neige très abondante en montagne bloque tout trafic routier avec son lot d'inconviénents. Puis elle s’est éloignée aussi rapidement qu’elle était venue, abandonnant derrière elle la désolation, particulièrement sur le littoral catalan et audois, la plaine de la Salanque et plus généralement celle du Roussillon, Carcassonne le chef-lieu audois et les villages avoisinants ont enduré aussi d’importants dégâts. Heureusement, la tempête « Gloria » a sévit avec véhémence mais sans causer de pertes humaines, ce qui est l’essentiel. Un épisode pluvieux sur la plaine et neigeux sur les hauteurs marquera l’histoire météorologique des catastrophes naturelles de la région Languedoc-Roussillon. L’état de catastrophe naturelle sera reconnu au vu des dégâts. Maigre consolation…

En attendant, l’eau et la neige tombées drues dans une région assoiffée, ont rempli au maximum les nappes aquifères mais on aurait préféré des chutes étalées sur le temps plus efficaces pour la faune, la flore et la préparation des terres afin d'accueillir le printemps dans les meilleures conditions. Hélas ces calamités, alternance de pénurie ou d’abondance, sont de plus en plus imprévisibles et fréquentes. 

P1060076La plage du Racou en septembre avait un air de fête.

P1090750    

La plage du Racou quelques jours après le passage de la tempête Gloria, n'est que désolation. 

 

Que faire des eaux sales ?

Écrit par Super User. Publié dans L'eau qui gronde.

        Les branchements à l'égout, la construction de fosses septiques doivent être conformes à des règles techniques précises. Ne réalisez pas de branchement sauvage : c'est interdit et vous pourriez être la première victime de votre imprudence. Entretenez régulièrement vos dispositifs d'assainissement autonome. Les broyeurs d'ordures (qui rejettent les déchets dans les réseaux d'eaux usées) sont interdits. Ne jetez pas vos huiles de vidange, huiles ménagères, herbicides et autres rejets de produits polluants dans le réseau d'eaux usées (évier), une fosse sceptique (toilettes) ou une rivière ! Cela est interdit ! Votre mairie doit mettre en place une collecte de ces déchets. Renseignez-vous.

La pollution en quelques chiffres.

Écrit par Super User. Publié dans L'eau qui gronde.

     

Les pollutions ont une responsabilité commune.Dans tous les pays du monde, les rejets industriels et urbains sont à l’origine de pollutions intenses, mais localisées, contrairement à la pollution agricole, plus diffuse et plus difficile à traiter. Plus de 90% des eaux usées des pays en voie de développement sont rejetées sans épuration dans la nature.

La moitié des 500 principaux grands fleuves mondiaux est sérieusement contaminées. Chaque jour, 2 millions de tonnes de déchets sont déversés dans les rivières.

L’industrie rejette plus de 100 000 composants chimiques différents dans les rivières à travers le monde. La Volga charrie 42 millions de tonnes de déchets par an. A Mexico le Canale Grande, utilisé par les agriculteurs pour irriguer leurs champs reçoivent, par seconde, 50 m3 d’eaux usées. 

Rendre aux eaux polluées une qualité compatible avec les usages reste un exercice difficile, long et couteux. Polluer aujourd’hui peut conduire à des situations dramatiques demain. 

Dicton en catalan :          Si el desembre plou, bon any nou.

Traduction en français :   Si en décembre il pleut, nouvelle année bonne.