L'eau qui gronde

Méduse Mnemiopsis

Écrit par Super User. Publié dans L'eau qui gronde.

La méduse Mnemiopsis, la terreur, s'avère heureusement une erreur. La mer Baltique au Nord de l'Europe est une mer presque fermée, très sensible aux pollutions. Alors que l'on redoutait l'invasion de la méduse Mnemiopsis susceptible de modifier l'écosystème de la Baltique déjà mal en point, les chercheurs ont constaté qu'il y avait eu erreur sur l'espèce. La Mertensia, la méduse indigène, s'avère en rien une terreur. Un gros soulagement. Atrocement souillée par la dernière guerre, de nombreux bateaux gisent sur le fond de la Baltique avec dans leurs soutes un important tonnage de bombes non utilisées qui se dégradent lentement. En février 2005, le WWF International annonce que la plupart des poissons de cette mer étaient si intoxiqués qu'ils ne devraient pas être vendus sur les étals européens. En novembre 2007 un plan d'action à l'échelle européenne ambitionne le retour d'un bon état écologique de l'environnement marin avant 2021.