L'eau qui gronde

La chasse aux gaspillages mondiaux.

Écrit par Super User. Publié dans L'eau qui gronde.

 La chasse aux gaspillages mondiaux.  Un tiers seulement de l’eau douce pompée pour l’irrigation massive des champs de coton de l’Ouzbékistan arrive jusqu’aux plantes… de même au Kirghizistan. Dans de nombreuses villes 50 à 70% de l’eau se perdent à causes des fuites. La lutte contre le gaspillage implique la maîtrise de l’irrigation, le recyclage des eaux usées, la surveillance des réseaux d’adduction d’eau et des procédés industriels de fabrication. 

Pesticides. L'utilisation massive de produits phytosanitaires sont responsables de la pollution généralisée des eaux. Les principales répercussions pour l’environnement de l’utilisation de produits phytosanitaires sont la pollution des milieux, l’intoxication des espèces mais également un risque sanitaire pour l’homme. C’est pourquoi les principaux usagers de pesticides doivent engager et mettre en œuvre des solutions alternatives à leur emploi.

Ressources naturelles. Le bois, le charbon, le gaz, le pétrole, les métaux et l’eau douce sont des ressources naturelles que l’Homme utilise pour produire des biens. Si elles sont gratuites, elles ne sont pas pour autant inépuisables. En effet, elles existent en quantité limitée sur notre planète, et si sous toutes les réserves, nous devrons réduire notre consommation ou trouver d’autres solutions.
Seule l’eau douce est indispensable à notre survie donc il faut la préserver et l’économiser dès aujourd’hui !