L'eau qui gronde

L’intercommunalité Moret-Seine-Loing et commune de Nonville

Écrit par Super User. Publié dans L'eau qui gronde.

     L’intercommunalité Moret-Seine-Loing et la commune de Nonville appuyées par un collectif contre la recherche de gaz de schiste avaient saisi la justice car ils craignaient que le géant pétrolier Hess Oil ne détourne la loi Jacob confirmée par le Conseil institutionnel interdisant la fracturation hydraulique en France. En effet, la compagnie américaine revendiquait l’autorisation d’un forage à Nonville, petit village de Seine et Marne à 70 km au Sud-est de Paris.
Le 12 mars 2014 une décision du Tribunal administratif de Melun annule totalement la requête américaine. Une décision présentée comme une première en France du côté des militants anti-gaz de schiste. Le jugement devrait être signé et notifié aux parties qui connaîtront alors les détails confirme une source judiciaire.
A présent, explique l’avocat de la commune : « le pétrolier n’a plus le droit de forer dans cette commune, même si le permis exclusif de recherche d’hydrocarbures qu’il détient n’a pas été formellement annulé par le tribunal ». C’est la première fois qu’un forage de ce type est interdit en France, ajoute le conseil.
Si la nouvelle est bonne, la bataille est loin d’être terminée et les collectifs renouvellent leur demande : l’annulation de l’ensemble des permis de recherche des d’hydrocarbures liquide ou gazeux, lesquels visent des gisements non-conventionnels. Aucune délivrance de nouveaux permis. L’orientation des moyens financiers et de recherches vers les énergies propres et renouvelables doient être prévilégiées. Le bien-vivre sur notre planète passe par cette sage option !