L'eau qui gronde

Les « roufaques » de la Saint Michel.

Écrit par Super User. Publié dans L'eau qui gronde.

         En Pyrénées catalanes comme ailleurs, les dictons et les adages fleurissent au fil des saisons mais lorsque les premiers flocons de neige blanchissent les sommets en automne, ce qui n’est pas rare en cette saison, notamment en cette période de «roufaques» (mot catalan signifiant des intermittences de pluie et de neige glacées auquel la tramontane ajoute son souffle froid) qui ont lieu autour de la Saint Michel en automne. Une météo qui surprend apès une saison très chaude, un changement de température qui annonce une nouvelle saison. Les vieux montagnards certifient un hiver particulièrement rude et une neige  abondante. Il est des  témoignages et des pressentiments qui ne trompent pas. Il n’aura pas échappé aux paysans que les sorbiers croulent littéralement sous les sorbes. D’après les Norvégiens habitués à la neige et à la glace, plus l’arbre porte de fruits en automne et  l’hiver n’en sera que plus long et rigoureux.

Bon d’accord, il va faire très froid cet hiver et les hauteurs de neige seront conséquentes, ce qui n’est pas pour déplaire aux professionnels des sports d’hiver, ni à ceux qui pratiquent les sports de glisse ou la randonnée chaussés de raquettes. C'est bien connu que le malheur des uns fait le bonheur des autres, mais après tout, la neige c’est de l’eau qui fera le plus grand bien à la  nature au printemps prochain !