Nos Pyrénées

Trobada al cim del Canigò.

Écrit par Super User. Publié dans Nos Pyrénées.

Trobada al cim del Canigò ou Rencontre au sommet du Canigou. 

Depuis Bouleternère en Roussillon, le pic du Canigò, en pointe de diamant, émerge des nuages pour admirer fleurir les arbres fruitiers du Conflent, chargés de fruits du printemps et se dévêtir de son blanc manteau afin de fêter la Sant Joan (la Saint Jean)

Omniprésent dans le paysage du Roussillon, il est dans le cœur des Catalans d’origine et de ceux qui veulent le devenir.

Le massif granitique du Canigou (Canigò en catalan), entre Pyrénées et Méditerranée, est une montagne unique en son genre et chaque Catalan doit au moins une fois dans sa vie toucher la croix de fer forgé édifiée sur son pic à 2 784 mètres d’altitude. Ce massif emblématique est la « bandera » (la bannière) de l’identité et de l’unité régionale de la Catalogne. Il représente le symbole de la fécondité par la quantité et la qualité de ses eaux limpides qui ruissellent sur ses flancs et dans les vallées encaissées. Il stocke des quantités phénoménales d’eau sous forme de glace et de neige qu’il redistribue lors du dégel et la fonte des neiges à travers de multiples torrents et canaux pour propager la vie et embellir la nature. A ses pieds fleurissent des villes d’eau réputées dont les fleurons sont : Amélie les Bains, Prats de Mollo-La Preste, Le Boulou, Vernet les Bains, Moligt les Bains, Thuès les Bains, St Thomas et tant d’autres situées sur ses versants sur lesquels jaillissent des eaux minéralisées aux vertus curatives.

Chaque année, le soir du 23 du mois de juin, il est aussi le théâtre idoine de la traditionnelle « Trobada » de la Saint-Jean. Une grande fête populaire pratiquée depuis la nuit des temps pour célébrer le solstice de l’été. Une délégation de Catalans du Sud accueille au sommet la flamme amenée de Perpignan par des Catalans français ; cette flamme en redescendant vers la plaine, allume au fur et à mesure tous les feux préparés dans les villages des deux côtés de la frontière. Dès lors une grande communion s’opère entre tous les Catalans divisés en 1659 par un malencontreux traité : le Traité des Pyrénées.

Une belle occasion de se réunir dans la bonne humeur autour d’un feu de joie pour discuter, raconter, chanter et danser. Pour les amoureux, "sauter" par-dessus le petit bûcher garantissait que leur amour dure toute l’année.

Espérons pour ce premier jour d’été un temps de saison avec un ciel illuminé d’étoiles scintillantes. La flamme de la St Jean, une fête traditionnelle en Pays catalan, illuminera la place de votre village ou de votre ville le soir du 23 juin.