Nos Pyrénées

Observatoire du pic du Midi de Bigorre 03.

Écrit par Super User. Publié dans Nos Pyrénées.

          La création d’une station d’observation avait été envisagée à plusieurs reprises étant donné que le pic, situé à 2872 m d’altitude, avait déjà été dans le passé un site intermittent d’observations scientifiques. Un groupe de personnes, passionnés inconditionnels des Pyrénées, conçoivent le projet de créer un collectif destiné à rassembler les montagnards et à favoriser la connaissance des sommets de la chaîne pyrénéenne, Le principe est accepté et, en 1866, la Société Ramond est fondée. Elle se donne comme objectifs de mieux faire connaître la chaine par des travaux scientifiques et littéraires mais la finalité de l’association a pour ambition de construire un observatoire.Ce n’est qu’en 1873, à l’instigation des membres de la Société Ramond, qu’une station météorologique est installée non pas au sommet mais à l’hôtellerie de Sencours, 500 m environ en-dessous. Le général de Nansouty s’y installe, mais l’hiver 1874, trop rigoureux, l’empêche de mener à bien sa tâche ce qui renforce la décision de construire un véritable observatoire sur le pic du Midi, un peu à l’est de la crête, à 2859 m.

Grâce à des souscriptions du département des Hautes-Pyrénées et de l’Etat, la construction de l’observatoire débutée en 1873 est achevée en 1881 et la Société Ramond le remet l’année suivante à l’Etat français qui en assure depuis le fonctionnement. Charles Vaussenat, le principal fondateur, en sera le directeur honoraire jusqu’à sa mort. L’observatoire deviendra rapidement l’un des plus perfectionnés d’Europe pour l’observation terrestre et l’étude des rayons cosmiques. 

Observotoire du pic du Midi de BigorreLors d'une nuit glaciale au pic du Midi de Bigorre, la "grande roue" de l'observatoire est enveloppée d'une bonne épaisseur de givre. Photo de 1936