Nos Pyrénées

Le Canigou, on l'aime

Écrit par Super User. Publié dans Nos Pyrénées.

Cette montagne est emblématique pour tous les Catalans, des deux côtés de la frontière. Le sommet aurait été gravi, selon des témoignages, plus ou moins fantaisistes, par Pierre III d’Aragon au XIIIème siècle. Beaucoup de légendes catalanes ont pris vie dans ce massif. Il est encore aujourd’hui le théâtre de la traditionnelle  fête de la St Jean, la Trobada : le 23 juin, une délégation de Catalans espagnols accueille au sommet du pic la flamme amenée de Perpignan par les Catalans français. C’est cette flamme qui, en redescendant vers la plaine, allume au fur et à mesure tous les feux préparés dans les villages. Jusqu'au XVIIIème siècle, le pic du Canigou était considéré comme le plus haut sommet des Pyrénées. Le dénivelé avec les plaines, de plus de 2 100 mètres en fait une montagne qui semble plus haute qu’elle ne l’est en réalité. C’est pour cette raison que son sommet passait jadis pour le plus haut du massif pyrénéen, avant que les mesures effectuées à la fin  du XVIIIème siècle ne la détrônent au profit des cimes des Pyrénées centrales. Quand le temps le permet, il se dit qu’il est possible de le voir depuis la colline de Notre-Dame de la Garde, à Marseille, à 250 km de distance ! Son sommet, enneigé jusqu’au printemps, est constitué de 4 pics à l’allure de crocs, ce qui lui aurait donné son nom, d’après le mot latin Canis. Avec près de 10 000 hectares de réserves naturelles font de ce massif un lieu incomparable. Il est particulièrement proche de la Méditerranée, à 45 km à vol d’oiseau, ce qui très rare en Europe. Il partage cette singularité qu’avec le Mont Olympe, l’Etna et la Sierra Nevada. Cette montagne adorée par les hommes est élevée au rang de montagne symbole de fécondité, prodigue de ses bienfaits et particulièrement la qualité de ses eaux. Le massif est une trame de multiples torrent et vallées encaissées, ce qui lui permet d’abriter une faune et une flore extrêmement riche et variée. Aujourd’hui la région est ouverte sur le « tourisme vert ». Le Massif du  Canigou patrimoine à la fois naturel et culturel représente un site d’une richesse considérable pour l’écologie. Ses paysages, ses vallées et ses villages en font une attraction touristique de plus en plus prisée. L’art roman, l’architecture militaire, le thermalisme et un chapelet de villages pittoresques blottis dans une nature authentique et préservée sont des exemples de ce que le massif du Canigou propose aux visiteurs.

Le massif du Canigou a inspiré bon nombre de chansons populaires,

dont celle qui la représente comme « Muntanyes regalade » :

                                                                                             En catalan                                                        En français

Muntanyes regalades                         Les montagnes agréables

                                                 Son del Canigo                                   Sont celles du Canigou                                                    

Que tot l’estiu floreixen,                       Qui fleurissent tout l’été

         Primavera i tardor.                         Au printemps et à l’automne.