Tribune Font del gat

Les enjeux du développement durable

Écrit par Super User. Publié dans Tribune Font del gat.

    La notion de développement durable a été conçue au sein de l’ONU en 1992. Cette origine est très importante car elle implique deux impératifs : être consensuelle, d’une part et encourager d’autre part le développement. Car l’une des missions essentielle de l’ONU est de faire parvenir tous les pays du monde à un haut niveau de développement. La notion de développement durable est consensuelle parce que personne ne peut s’opposer à promouvoir un développement humain supportable par la planète. Tout le monde est d’accord pour atteindre un stade de développement qui satisfasse les besoins de chacun sans compromettre ceux des générations futures. Enfin, le consensus se fait autour des 3 paramètres du développement durable :1) croissance économique,  2) équité sociale, 3) respect de l’environnement. C’est au regard de ces 3 paramètres que l’on peut juger si un développement est durable. Au niveau d’une région, d’une ville ou d’une entreprise, faire du développement durable consiste à trouver le juste équilibre entre la croissance, le partage des aménagements ou des profits, et le respect de l’environnement. Pour une région, ce sera par exemple de financer un réseau de chemin de fer assurant une bonne desserte locale. Ainsi, on favorise un transport collectif qui est propre et économe des d’énergie polluantes. Pour une ville, ce sera par exemple de construire un réseau de tramway. Pour une entreprise, ce sera de s’équiper d’une flotte de véhicules électriques, de recycler son eau ou de récupérer la chaleur du processus de fabrication. En revanche, une entreprise qui, pour augmenter ses profits, « dégraisse » ses effectifs, ne fait pas du développement durable même si elle fait des économies d’énergie ou recycle ses déchets. De même, une agriculture n’est durable que si elle ne prélève pas trop dans les réserves en eau et ne pollue pas les sols par trop d’engrais chimiques, de lisier ou de pesticides. Car alors, elle n’est ni équitable socialement, ni respectueuse de l’environnement. Le problème, avec le développement durable, c’est qu’il met sur le même pied trois domaines dont le poids est différent. Le développement économique est un souci de l’homme depuis l’origine des temps, le souci de l’équité sociale n’est apparu que vers la fin du 18ème siècle et le respect de l’environnement n’est vraiment apparu que depuis 4 décennies. Une vraie politique de développement durable, pour rétablir l’équilibre, doit faire porter le gros de l’effort sur l’environnement, qui n’était naguère pas pris en compte, sans compromettre la croissance ni l’équité sociale. 

La vie ce n'est pas d'attendre que les orages passent, 

c'est d'apprendre comment danser sous la pluie.