Notre Méditerranée

Prairies sous-marine

Écrit par Super User. Publié dans Notre Méditerranée.

      Sur terre, là où il y a de l'herbe, les herbivores accourent. Sous la mer Méditerranée, ce sont des crustacés, des échinodermes, des escargots de mer, des poissons qui broutent. Je vous fais grâce des noms scientifiques en latins, d'ailleurs comme vous peut-être, mon cerveau refuse obstinément d'imprimer ce vocabulaire ! L'oursin escalade les limbes en rampant et taille dans le gras des feuilles avec sa bouche bizarre, en lanterne d'Aristote. Une autre espèce d'oursin préfère le goût des rhizomes. Mais le plus gros consommateur de posidonie est la saupe. Un beau poisson vivant en bande, long parfois de 40 centimètres et que les gens de la mer appellent daurade dorée : corps élevé, flancs striés en long de jaune-vert lumineux et de bleu d'argent. Ce poisson déguste la partie supérieure des feuilles de posidonie. Il ne digère pas la totalité de ce qu'elle dévore. Mais comme dans la nature rien ne se perd, les excréments qu'elle lâche fait le régal des concombres de mer ou des holothuries tubuleuses. D'autres poissons végétariens s'attablent sur cette incroyable chaîne alimentaire. Effectivement la Nature n'improvise pas, elle recycle tout !

 

Me revoilà avec ma vieille amie, la mer...

c'est vraiment la chose qui vous remet le mieux en place.

Claude Debussy, compositeur français, né le 22 août 1862 à Saint Germain en Laye,

mort à Paris le 25 mars 1918.