Inf' eaux usagers

La facture de l’eau augmente.

Écrit par Super User. Publié dans Inf' eaux usagers.

C’est un fait, le coût de l’eau augmente…Subissant toutes les pollutions (chimiques, organiques, microbiologiques, radioactives, ect…) de nos modes de vie modernes, l’eau nécessite des traitements de plus en plus complexes et de plus en plus onéreux. Le changement climatique, les prélèvements excessifs, facilitent chaque année les insuffisances de plus en plus précoces et les restrictions dans les départements sont toujours plus nombreuses.

  Les pollutions de l’eau et sa surconsommation sont provoquées par les mauvaises pratiques de l’agriculture, des industries et usages domestiques. D’ailleurs pour cette dernière il est complètement absurde d’utiliser l’eau potable pour tous les usages : se désaltérer, pour sa toilette et préparer les repas bien sûr, mais pas pour laver sa voiture, arroser ses plantes ou nettoyer sa terrasse, c’est même grotesque !

Chaque usager de l’eau peut à son niveau passer à l’action. En tant que consommateur responsable vous pouvez faire le choix de consommer moins de viande et de n’acheter que de la viande provenant des petits éleveurs locaux dont les animaux sont nourris avec l’herbe bien grasse qui posse sur les flancs de nos Pyrénées. Pas avec le maïs, qu’utilise l’élevage industriel intensif, phénoménal dévoreur d’eau !

Aménager un jardin avec du bon sens en utilisant le moins d’eau potable est possible. Dans nos régions méditerranéennes, là où l’eau manque, des plantes sobres, naturellement adaptées au climat sec feront l’affaire. Réduire au maximum les surfaces les plus exigeantes en arrosages : gazon de graminées, plates-bandes de fleurs annuelles, jardinières.

Il faut créer des espaces « sobres » : massifs arbustifs, parterres de rocailles agrémentées de plantes grasses, plates-bandes de vivaces ou de bulbeuses bien choisies.

Quand aux cultures potagères les localiser de manière pertinente, si possible en les regroupant.

Récupérer, quand c’est possible, l’eau de pluie, dans des cuves ou marres, est pertinent aussi.

Une règle s’impose : soyez économe en eau et composez avec l’environnement. Votre côté écologiste trépignera de satisfaction et votre porte-monnaie aussi !