Nos Pyrénées

La neige ou l’eau de neige.

Écrit par Super User. Publié dans Nos Pyrénées.

La neige est une forme de pluie cristalline se produisant lorsque la température descend en dessous de 0° C, les gouttes d’eau s’étant transformées en flocons blancs et légers.

En zone urbaine, la chute de neige est une situation climatique mal perçue car elle perturbe, plus ou moins gravement, la vie quotidienne surtout quand on n’est pas préparé à cette arrivée. Trafic routier, transports publics et activité économiques paralysées, coupures électriques et téléphoniques, dégagement des pas de porte et trottoirs, risques de blessures par glissade et déplacements difficiles des personnes âgées sont les principaux désagréments.

Pourtant l’eau de neige est tout bénéfice pour les humains, la flore et la faune ! Des quantités énormes d’eau qui alimentent dans le temps torrents et rivières, s’infiltrent doucement dans le sous-sol sont autant de réserves d’eau emmagasinées pour les périodes de pénurie. La neige se transforme très lentement en eau liquide et pénètre donc beaucoup mieux dans le sol. Elle profite davantage aux nappes phréatiques que l’eau de pluie. Il peut y avoir un inconvénient lorsque un radoucissement rapide permute la neige en pluie, la situation conduit parfois à des inondations car il y a saturation.

La neige n’est appréciée que par les enfants dont les activités ludiques sont immédiates et insolites: constructions de bonhommes de neige, batailles de boules de neige ou jeux de glisse.

En montagne, on est préparé aux chutes de neige car elles sont fréquentes et l’on vit avec. C’est le soulagement quand tombe en abondance « l’or blanc » sur les stations de ski.

Les sommets enneigés se sont des châteaux d’eau. Les stocks s’écouleront peu à peu vers la vallée, la plaine et enfin arriveront dans la mer après un fantastique voyage terrien ou souterrain !