L'eau qui chante

Après la neige, la pluie, le vent, le beau soleil !

Écrit par Super User. Publié dans L'eau qui chante.

            Au printemps, la Nature à se réveille. Les oiseaux sont contents, les cerisiers sont blancs, les arbres bourgeonnent, les fleurs colorent le paysage, les animaux sont amoureux, les hirondelles sont de retour, les jours s’allongent et le soleil illumine (parfois) nos journées.

Comme beaucoup d’entre vous, j’ai appris à l’école communale que le 21 mars est le premier jour du printemps. Je me souviens très bien car à cette époque les bancs de l’école communale permettaient, avec la complicité du maître ou la maîtresse d’école, de rêver à cette belle saison à la suite d’un hiver trop long à notre goût. Enfin, les classes préparaient des belles journées de plein air dans la Nature, un ample et inépuisable réservoir de leçons consacré aux sciences naturelles.

Capricieux, attendu comme le Messie, le printemps ne débute pas toujours ce jour là. Il est intimement lié aux ordres du solstice et de l’équinoxe, un phénomène astronomique qui n’a rien à faire des dates fixées par les hommes.

Quoi qu’il en soit, l’horloge biologique est d’une précision diabolique, nous sommes entrés dans la saison de la lente fonte des neiges, de la floraison des plantes aux mille coloris ou encore le réveil des animaux hivernants.

Pourtant à l’heure où j’écris ces quelques lignes, le 21 mars 2018, précisément le jour du printemps, en auscultant les températures polaires affichées par le thermomètre, il semble que le printemps soit encore bien loin. La tramontane déchaînée complique la situation ; elle augmente le ressenti de refroidissement par ses bouffées glaciales venues, paraît-il, de la lointaine Sibérie. Cette nouvelle année, la pluie a honoré son devoir en remplissant les nappes phréatiques, elle a ouvert les robinets des réserves "flottantes" avec discernement pour redonner vie à la flore et la faune.

Mais au bord de la Méditerranée, nous sommes habitués à la douceur du soleil en toutes saisons, le froid est insupportable. Alors, patiemment, laissons faire la Nature, elle nous réserve des journées lumineuses pour demain !